Plus d'un tiers des 3,7 millions de ménages en Suisse est composé d'une seule personne (35%). Près d'un autre tiers est formé de deux individus (33%). Si l'on prend la population plutôt que les ménages, la majorité des résidents en Suisse vivent en couple (29%).

Cette formule à deux, qui a le plus de succès, est suivie par la vie à quatre (23%). Depuis 2002, la répartition des ménages, selon leur taille, n'a pas beaucoup changé, apprend-on jeudi en lisant les documents de l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Le nombre de ménages a crû proportionnellement à la hausse de la population: on dénombrait 3,72 millions de ménages l'an dernier contre 3,46 millions en 2012.

Sur le long terme en revanche, la façon de vivre ensemble a changé de manière considérable. En 1930, 2% des Suisses vivaient seuls tandis que plus de moitié de la population partageait son logement avec 5 personnes ou plus. Aujourd'hui, cette proportion est tombée à 14%.

Bâle-Ville: record de ménages solo

La taille moyenne des ménages est de 2,34 personnes. Les différences entre les cantons sont faibles: les ménages à Appenzell Rhodes-Intérieures et à Fribourg comptent en moyenne respectivement 2,47 et 2,41 personnes, contre 2,14 au Tessin et dans les Grisons.

Le nombre de ménages monoparentaux varie un peu plus: avec 8,9%, Genève se situe au-dessus de la moyenne nationale (6%), tandis que celle de Schwyz est la plus basse (4,7%).

On relève encore une particularité à Bâle-Ville. Selon l'Atlas statistique de la Suisse, 46,7% des ménages dans ce canton ne comptent qu'une personne, soit près de 12 points de pourcent de plus que la moyenne suisse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.