Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Une semaine consacrée aux plaisirs de la table

La marraine de la semaine du goût Irma Dütsch chez elle à Saas Fee.

(swissinfo.ch)

La Suisse vit depuis jeudi sa 6e semaine du goût destinée à valoriser la diversité des goûts, promouvoir une alimentation saine et sensibiliser les jeunes à la richesse des saveurs.

Plus de 900 événements figurent au menu d'une manifestation plus largement déclinée dans les parties latines du pays.

La manifestation a débuté à Bellinzone par une journée nationale du goût dans les écoles. Un des objectifs de l'Association pour la Promotion du Goût (APG) – organisatrice de ces événements - est notamment de sensibiliser les jeunes générations aux différentes saveurs.

En tout, 368 événements auront lieu dans des écoles et différentes fiches permettant d'organiser des ateliers de dégustation ont été mises à la disposition des enseignants. Ces derniers pourront ainsi travailler sur l'importance des sens ou sur le 'chemin du fruit'.

De manière générale, les différents rendez-vous proposés à l'agenda ont pour but de valoriser la diversité des goûts et promouvoir une alimentation variée et équilibrée.

La fabrication du vin cuit et des macaronis de la Chia à Fribourg, la découverte de l'aubergine à Conthey, un cours de cuisine pour couples à Zurich ou encore une dégustation de Merlot dans des types de verres différents figurent par exemple au programme de la semaine.

Des parrains de renom

Pour bien lancer la manifestation, un gala est prévu jeudi en soirée à Berne en présence de la ministre suisse des affaires étrangères Micheline Calmy-Rey et de la marraine 2006 du rendez-vous Irma Dütsch qui succède à Fredy Girardet.

Aujourd'hui consultante culinaire, Irma Dütsch a œuvré comme cheffe pendant près de 30 ans au Waldhotel Fletschhorn à Saas Fee en Valais. Elle a été sacrée meilleure cuisinière de Suisse en 1994 (18 sur 20 au GaultMillau) et fut la première femme en Suisse a décrocher une étoile au Michelin.

Par le biais de cette manifestation, Irma Dütsch espère sensibiliser les jeunes générations et voir reculer la malbouffe. «J'espère qu e l'on apprenne et surtout que l'on retienne les principes de base d'une alimentation saine et goûteuse», explique-t-elle.

Des concours

Le quotidien lausannois '24 Heures' s'est associé à la Semaine du Goût pour organiser un concours intitulé le polar du goût.

Les participants avaient pour consigne de rédiger une nouvelle policière se déroulant dans une cuisine; 110 manuscrits sont parvenus au jury qui annoncera le 16 septembre le nom du vainqueur.

Pour les plus jeunes, l'Agence d'information agricole romande (AGIR) a également lancé un concours ouvert jusqu'à fin novembre.

Son but: susciter l'intérêt des enfants pour les produits de saison et de proximité en rédigeant un album souvenir sur le thème des fruits suisses.

swissinfo et les agences

Faits

La semaine du goût a lieu du 14 au 24 septembre
911 manifestations sont organisées dans tous les pays.
668 se déroulent en Suisse romande.
203 au Tessin.
40 en Suisse alémanique.
368 écoles et cafétérias d'écoles sont parties prenantes.

Fin de l'infobox

En bref

La première semaine du goût s'est déroulée en 2001 en Suisse romande. L'année suivante, les cantons du Tessin, de Berne et Zurich sont entrés dans la ronde.

Depuis 2004, la Suisse entière prend part à cette fête des traditions culinaires, des produits du terroir et du plaisir de manger.

Le concept fait d'ailleurs des émules puisque la Belgique organisera sa Semaine du goût sur le modèle suisse en novembre. La Suisse qui en sera l'hôte d'honneur. L'Australie a, elle aussi, fait état de son intérêt pour cette idée

Fin de l'infobox


Liens

×