Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Union radicale-libérale contre la polarisation

Le Radical Fulvio Pelli et le Libéral Claude Ruey: tirer à la même corde.

(Keystone)

Le Parti radical-démocratique (PRD) resserre les liens avec son petit «cousin» libéral. En congrès national à Neuchâtel, les deux partis fondent une nouvelle Union.

Les deux formations – qui ont déjà un groupe commun au Parlement fédéral – entendent ainsi offrir une alternative à l’alliance «contre nature» mais souvent effective de la gauche et de la droite dure.

«Radicaux et Libéraux doivent tirer à la même corde et retrousser leurs manches pour atteindre l'objectif d'une Suisse qui se projette vers l'avenir», a déclaré Fulvio Pelli, président du PRD, à l'occasion du congrès fondateur de l'Union libérale-radicale (ULR) qui s'est tenu samedi à Neuchâtel.

«Les citoyens suisses ont besoin d'une alternative au conservatisme et à l'alliance contre nature de ceux qui polarisent la politique», a souligné Fulvio Pelli.

Libéraux et radicaux ont déjà formé un groupe commun au Parlement fédéral. Dans les cantons où ils sont présents, Libéraux et Radicaux se sont toujours considérés comme «cousins», quand ils ne sont pas un seul et même parti, comme à Neuchâtel.

Pour autant, la nouvelle ULR n’est n'est pas un parti, mais un mouvement qui veut «réunir des citoyens d'obédience libérale».

«N’ayez pas peur»

«Les valeurs libérales sont axées sur l'avenir, alors que d'autres se cramponnent à des branches d'acquis anciens», a encore relevé le président du PRD.

Usant d’une métaphore autoroutière, Fulvio Pelli a ajouté que l’ULR ne voulait pas «ramper vers l'avenir le long de vieilles glissières humides pendant que l'Europe et le monde filent à ses côtés sur la voie de dépassement».

Et d’avertir, dans une allusion à peine voilée à la droite dure incarnée par l’UDC (Union démocratique du centre), que «suivre les forces non libérales, reviendrait à subir des peurs: celle des étrangers, celle de perdre son emploi, la peur de l'Europe et du monde, bref la peur de l'avenir».

«Acte historique»

«Notre pays doit sortir des peurs paralysantes», a renchéri Claude Ruey président des Libéraux qui a salué dans l'ULR un «acte historique» dans l'histoire politique suisse.

«C'est la première fois que deux partis suisses décident au plus haut échelon national d'unir leur force et leurs convictions pour donner un plus grand écho à leurs idées et leur philosophie» a souligné le président des Libéraux..

«Ensemble, nous sommes les porteurs d'un courant de pensée universel, qui conduit à défendre la liberté de l'individu, le respect de la personne, la reconnaissance des identités et des différences, la responsabilité, la créativité et l'esprit d'initiative», qui pour Claude Ruey sont «les seules sources avérées du progrès économique et social».

En bleu

Le Congrès de l'ULR s’est tenu en présence des deux ministres du PRD Pascal Couchepin (Intérieur) et Hans-Rudolf Merz (Finances).

Le bleu sera la couleur emblématique du nouveau mouvement, comme en attestent les dépliants et les affiches distribués à Neuchâtel à l'enseigne de «Unis pour la liberté, unis pour la Suisse».

swissinfo et les agences

En bref

- Le congrès de Neuchâtel célèbre l’union de deux partenaires de poids très inégal:

- Le Parti radical-démocratique a été à l’origine de la fondation de la Suisse moderne en 1848. C’est le parti historique de la droite bourgeoise. Il est présent dans tous les cantons.
- Il annonce environ 150'000 membres.
- Il détient 34 sièges à la Chambre basse et 14 à la Chambre haute du Parlement fédéral. Il a également deux représentants au Gouvernement fédéral.

- Le parti libéral, un peu plus à droite, n’existe que dans les cantons de Genève, Neuchâtel, Vaud, Bâle-Ville, Berne, Valais, Fribourg et Zurich.
- Il annonce environ 10'000 membres.
- Il détient quatre sièges à la Chambre basse du Parlement fédéral.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

×