Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Alinghi doit dire adieu à 2009 à Valence

Bertarelli et le trophée au New York Yacht Club.

(Keystone)

Ernesto Bertarelli a déclaré qu'il fallait «oublier 2009» comme date de la prochaine Coupe de l'America à Valence et viser l'échéance de 2011.

Dans une interview publiée par le quotidien de Valence Las Provincias, M. Bertarelli précise qu'il n'a pas l'intention de faire appel du jugement d'un tribunal new-yorkais en faveur d'Oracle, fin novembre.

«2009, c'est impossible. Il est très difficile d'organiser une Coupe en si peu de temps», comme le souhaite le syndicat américain Oracle, précise le patron du defender, tout en confirmant qu'il préférerait une «Cup» rénovée en 2011 à Valence.

Le milliardaire suisse a proposé vendredi dans une lettre ouverte une «modernisation» du «Deed of gift», document fondateur de l'épreuve datant du 19e siècle, afin d'adapter la Coupe au 21e siècle.

Alinghi a été contraint à revoir son nouveau règlement (Protocole) de la prochaine édition de l'épreuve par le tribunal new-yorkais qui a tranché fin novembre en faveur des Américains d'Oracle dans le conflit qui l'oppose au defender.

Devenu de ce fait «challengeur de référence» et donc interlocuteur privilégié d'Alinghi, Oracle, propriété du magnat américain de l'informatique Larry Ellison et représenté par le Golden Gate Yacht Club (GGYC), juge le Protocole trop favorable aux Suisses.

Trop tard pour discuter

Les Américains ont alors proposé un projet de compromis pour organiser l'épreuve en 2009, comme prévu à l'origine. Alinghi n'a pas répondu, mais annoncé le report à une date indéterminée de la 33e édition. Motif invoqué: le manque de sponsors, rendus frileux par l'incertitude juridique.

Dans son interview de ce samedi, M. Bertarelli estime qu'il est «trop tard» pour se mettre à discuter avec Oracle. Il précise qu'il n'a pas l'intention de faire appel du jugement et qu'à défaut d'accord pour une Coupe conventionnelle, qui «n'a pu être atteint en quatre mois», il acceptera un duel en multicoques en 2008 proposé par les Américains.

Réunion lundi

Ces déclarations paraissent indiquer qu'Alinghi s'oriente vers cette dernière solution, le duel étant probablement organisé ailleurs qu'à Valence, à moins que s'engage une grande négociation sur le «Deed of gift», reportant l'épreuve à 2011.

M. Bertarelli affirme toutefois qu'il «n'a pas encore commencé à dessiner un bateau» pour un tel duel, alors qu'Oracle travaille déjà sur un projet avec des architectes navals français.

Une équipe de design d'Alinghi a cependant déjà bien commencé à plancher sur cette hypothèse, a-t-on appris de source proche du syndicat suisse.

Une réunion entre Suisses et Américains est prévue lundi à New York, a annoncé une porte-parole d'Oracle, sans préciser quel serait exactement le sujet des discussions. «Nous accueillons favorablement cette possibilité de rencontrer Alinghi, ce que nous réclamions depuis quelque temps» a-t-elle déclaré.

Le New York Yacht Club (NYYC) a pour sa part indiqué qu'il était prêt à se joindre à des discussions sur une révision du «Deed of gift», comme l'avait proposé M. Bertarelli vendredi dans sa lettre ouverte.

Le NNYC, club emblématique de la «Cup» où fut rédigé ce document de base de l'épreuve, précise sur son site internet qu'il est «disponible» pour participer, avec Oracle et Alinghi, aux discussions visant à «examiner les modifications» possibles du «Deed of gift».

swissinfo et les agences

Faits

Alinghi a remporté la Coupe de l'America à sa première participation en 2003.
Le défi suisse ramenait l'Aiguière d'argent en Europe pour la 1re fois depuis plus de 150 ans.
Cette année, Alinghi a conservé son bien en s'imposant 5-2 contre Team New Zealand.

Fin de l'infobox

Changements envisagés

Pour l'édition 2009 aujourd'hui repoussée de la Coupe de l'America, les organisateurs avaient prévu divers changements: des bateaux plus longs (27,40 mètres contre 24 m. aujourd'hui) dotés d'un mât plus haut (40 mètres contre 33 m. aujourd'hui).
 
Pour régater sur ces voiliers, des équipage devant compter au moins 20 ou 21 hommes contre 17 actuellement.
 
Deuxième grande nouveauté: après des régates qualificatives, Alinghi se réservait le droit de participer aux éliminatoires des challengeurs, l'ex-Coupe Louis Vuitton.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.