Navigation

Skiplink navigation

Porte 18: canton de Lucerne

Les Willisauer Ringli sont généralement durs comme la pierre. lamiacucina

Aujourd'hui, nous vous présentons une pâtisserie de l'arrière-pays lucernois chargée d'histoire. 

Ce contenu a été publié le 18 décembre 2019 - 00:00
Melanie Eichenberger et Ester Unterfinger (Bildredaktion)

Depuis 1850, les Willisauer Ringli sont fabriqués au cœur de la ville de Willisau – car c’est seulement à cette condition qu’ils en méritent l’appellation.

Ils sont parmi les biscuits les plus connus de Suisse, ce pourquoi de nombreux touristes visitent la charmante petite ville de Willisau. Je m'y suis également rendue le week-end dernier. Voyez ici.

Les Ringli de Willisau sont généralement durs comme la pierre, raison pour laquelle il est fortement recommandé de les tremper dans son café ou son thé avant dégustation, sous peine de finir chez le dentiste.

Leur recette originale, inventée par Heinrich Maurer, était la suivante : 7 livres de sucre, 7 petites tasses d'eau, le zeste de deux citrons et une orange et environ 5,5 à 6 livres de farine. A cela s’ajoutent des épices tenues secrètes.

Mais l'inventeur du Willisauer Ringli n’était pas originaire de la ville, il était argovien, né en 1819 à Schmiedrued, et fils d'agriculteur.

Vous souhaitez vous tenir au courant des thèmes discutés en Suisse?

Avec l'appli 📱 SWI plus 📱 vous recevez chaque jour une lettre d'information compacte résumant les principaux sujets qui font débat en Suisse.

👉 Android ou 👉 iPhone

End of insertion

La recette: 

pour environ 30 biscuits sur 2 plaques

150 g de farine bise; 60 g d’amidon de froment (Epifin); 30 g de sucre de canne brut; 40 g de sucre cristallisé; 70 g de miel; 70 g d’écorces de citron confites; 50 g de jus d’orange; 5 g de jus de citron; zeste d’un citron entier bio; 1 g de carbonate d’ammonium (sel de bois de cerf), non obligatoire.

Épices: 1/2 cuillère à café de poudre de bois de santal (400 mg) ; 1 pincée de cannelle (200 mg) ; 1 pincée de coriandre (100 mg) ; 1 pincée de sel ; sucre perlé.

Préparation:

A feu doux, dissoudre le miel et la moitié du sucre dans les jus d'agrumes. Hacher finement les écorces confites et le reste du sucre et les mélanger à la farine. Si vous choisissez d’utiliser du carbonate d’ammonium, l’ajouter à ce moment de la recette.

Verser dessus la préparation à base de miel et pétrir jusqu’à obtenir une pâte ferme et collante. Laisser reposer au moins 2 heures. Entre 2 feuilles de papier sulfurisé légèrement farinées, étaler la pâte à hauteur de 3-4 mm puis la parsemer de sucre perlé. Avec le rouleau à pâtisserie, incruster le sucre à la pâte en passant délicatement dessus.

Découper des cercles de 5 cm et y former un trou au milieu, par exemple avec le manche d'une cuillère en bois. Les déposer sur une plaque à pâtisserie tapissée de papier sulfurisé et les vaporiser d'eau froide (avec un pulvérisateur). Faire cuire pendant 20 minutes à 175°C dans la partie supérieure du four.

Quelle: lamiacucina.blog / en allemand)


La période de l’Avent en Suisse a des saveurs de mandarines, de biscuits de Noël et de vin chaud. L’atmosphère est propice à la contemplation, aux réjouissances et aux moments conviviaux entre amis ou en famille. Nous souhaitons partager avec vous cette ambiance très particulière en vous offrant un calendrier de l’Avent un peu spécial.

Chaque jour, vous pourrez découvrir une spécialité culinaire typique d’un canton. Un petit morceau de Suisse à cuisiner vous-mêmes et à déguster où bon vous semble, même à l’autre bout du monde, grâce à nos recettes détaillées.

End of insertion


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article