La croissance de la Chine a ralenti tout au long de 2018 pour atteindre son plus faible niveau en près de trois décennies sur l'ensemble de l'année, a annoncé lundi le Bureau national des statistiques. La hausse du PIB a été de +6,6%.

Elle est au dessus de l'objectif de +6,5% que s'était fixé le gouvernement et conforme à la prévision médiane de 13 analystes interrogés par l'AFP. Cette croissance annuelle, bien que proche de celle de 2016 (+6,7%), est la plus faible depuis la très mauvaise année 1990 (+3,9%) à laquelle avaient ensuite succédé des années de croissance à deux chiffres ou quasiment.

La décélération a été continue sur l'ensemble de l'année: la hausse du produit intérieur brut s'est établie à +6,4% au quatrième trimestre, après +6,8% au premier, +6,7% au deuxième et +6,5% au troisième.

La production industrielle a enregistré une croissance "lente mais stable", a souligné le BNS, progressant de 6,2% en 2018. Mais elle a perdu de l'élan les derniers mois de l'année, tombant sous les 6%. En décembre, elle a atteint 5,7%, après 5,4% en novembre.

Les ventes de détail, reflet de la consommation en Chine, ont également ralenti, augmentant de 9% sur l'année, contre 10,2% en 2017. Ces ventes de détail "ont gardé une croissance rapide", a toutefois souligné le BNS.

Les investissements en capital fixe ont eux progressé de 5,9% sur l'année.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.