Irene Bignardi quitte le Festival de Locarno

Irene Bignardi a pris les commandes du festival en 2001. Keystone

Le Festival international du film de Locarno 2005 sera le dernier sous la direction d'Irene Bignardi.

Ce contenu a été publié le 16 juin 2005 - 21:06

La présidence de la manifestation a pris acte avec regret de sa décision de ne pas prolonger son contrat, indique-t-elle dans un communiqué jeudi.

«Dès le début de mon mandat, j'avais annoncé que je voulais mener à terme mon contrat de trois ans et éventuellement le prolonger pour une ou deux éditions, mais que je ne passerais certainement pas plus de cinq ans à la direction du festival», indique Irene Bignardi, âgée de 62 ans, dans le communiqué.

Sa démission est due à des raisons strictement personnelles, précise-t-elle. La décision a été transmise au président du festival Marco Solari, qui a «tout fait pour retenir Irene Bignardi», a-t-il déclaré jeudi soir.

Succession ouverte

La succession est totalement ouverte. Il devra toutefois s'agir d'une personnalité de niveau international, a estimé Marco Solari.

Irene Bignardi a été la première femme à diriger le Festival du film de Locarno. Spécialiste du monde culturel anglo-saxon, la journaliste et critique cinématographique de renom, qui a travaillé pour le quotidien italien «La Repubblica», est licenciée des universités de Milan et de Stanford.

swissinfo et les agences

En bref

- Irene Bignardi est à la tête du festival de Locarno depuis 2001.

- Auparavant, la Milanaise s’est illustrée comme l'une des meilleures critiques de cinéma en Italie.

- Cette spécialiste du monde culturel anglo-saxon fut également l’amie des plus grands, comme Federico Fellini ou l’écrivain Alberto Moravia.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article