Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'architecture suisse s'expose à San Francisco

La maquette de l'exposition de San Francisco photographiée à l'Ecole polytechnique de Zurich.

(ETH)

Dans le cadre de l'inauguration du musée deYoung, les quatre écoles suisses d'architecture présentent une exposition dans la ville californienne.

Elles espèrent ainsi s'engouffrer dans la voie tracée par Mario Botta et le tandem Herzog & de Meuron.

Samedi sera une journée faste pour Jacques Herzog et Pierre de Meuron, avec l'inauguration du musée deYoung qu'ils ont contribué à reconstruire. C'est dans ce contexte que les quatre écoles d'architecture suisse présentent à San Francisco une exposition commune. Elle aura lieu dans une réplique de paysages helvétiques et sera réalisée à l'aide d'ordinateurs.

Interactive, l'exposition permet aux visiteurs de découvrir les particularités de l'architecture suisse et de donner leur avis sur différents projets.

Elle est accompagnée de conférences données par les responsables des quatre écoles: l'Institut fédéral de technologie de Zurich (ETH), l'Académie d'architecture de l'Université de la Suisse italienne (USI), l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et l'Institut d'architecture de l'Université de Genève.

Tradition architecturale suisse

A San Francisco, l'architecture helvétique est déjà bien présente. Non seulement avec la nouvelle création du tandem Herzog & de Meuron, mais aussi avec le Musée d'Art Moderne conçu par Mario Botta il y a dix ans.

Et l'exposition des écoles vise à donner à l'architecture suisse une visibilité accrue en soulignant l'originalité de l'approche helvétique et en favorisant les échanges avec les universités et les architectes américains.

«Ce sont les écoles d'architecture qui ont produit Herzog & de Meuron ou Mario Botta. Aujourd'hui, il faudrait que ces stars puissent tirer le reste de l'architecture suisse avec elles», déclare à swissinfo Charles Kleiber, le Secrétaire d'Etat à l'Education et à la Recherche (SER) qui effectue cette semaine une visite à San Francisco.

Charles Kleiber prône d'ailleurs «un programme national de recherche en architecture qui permette aux architectes d'entrer dans la recherche et de consolider la tradition architecturale qui existe en Suisse, tout en la préservant des modes».

Concurrence entre les écoles

En attendant un tel programme, l'organisation de l'exposition des quatre écoles n'a pas été sans difficulté.

«C'est la première fois qu'elles se réunissent, ce qui s'est avéré un peu épineux car, si les architectes sont déjà en concurrence les uns avec les autres, les écoles le sont aussi», observe Christian Simm, directeur de Swissnex, l'institution financée par le SER et par des entreprises privées, qui a organisé le mois suisse à San Francisco.

Pour sa part, Andrea Deplazes, doyen depuis le 1er octobre de l'ETH, reconnaît qu'il y a «une certaine concurrence» entre les écoles, mais il attribue les problèmes rencontrés dans la mise sur pied de l'exposition à «des difficultés logistiques, et non pas idéologiques».

Créer davantage de liens

Andrea Deplazes, lui-même architecte, effectue cette semaine sa deuxième visite à San Francisco, une ville qu'il sent plus proche des sensibilités européennes que les autres villes américaines.

«On voit généralement les Etats-Unis comme le pays qui refuse de ratifier le protocole de Kyoto, mais j'ai été surpris de constater à San Francisco un intérêt prononcé pour la durabilité de l'architecture, pour son intégration à l'environnement et pour les méthodes de conception et de production assistées par ordinateur».

Sous la direction d'Andrea Deplazes, l'ETH, la plus grande école d'architecture en Suisse avec 1300 étudiants, souhaite d'ailleurs approfondir la collaboration qu'elle a déjà établie avec l'Université américaine de Berkeley et développer des liens avec les universités de Los Angeles.

Après San Francisco, l'exposition des écoles suisses d'architecture voyagera aussi à Boston et Houston, avant de quitter les Etats-Unis pour l'Argentine, la Chine et les Emirats Arabes Unis.

swissinfo, Marie-Christine Bonzom à Washington

En bref

- Le musée deYoung, à San Francisco, a été rénové et revisité par le duo Herzog & de Meuron.

- Il sera inauguré le samedi 15 octobre en présence des deux architectes suisses.

- En parallèle, les quatre écoles suisses d'architecture proposent une exposition interactive, intégrée dans une réplique des Alpes.

- Le mois suisse à San Francisco est organisé par Swissnex, institution de promotion des échanges scientifiques et technologiques entre la Suisse et la côte ouest des Etats-Unis.

Fin de l'infobox

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.