Navigation

Orthographe: la querelle des anciens et des modernes

La guerre de l’orthographe française se rallume. Cette fois, ce n’est plus un débat d’experts, mais du concret. Les grands éditeurs de l’Hexagone vont l’appliquer dans les prochaines éditions de leurs manuels scolaires. Les passions se déchaînent sur les réseaux sociaux contre les futurs «ognon», «relai» ou «nénufar». En tout, l’Académie française a revisité 2400 mots pour faire coller l’orthographe à la prononciation.

Ce contenu a été publié le 05 février 2016 - 10:38
swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 4 février 2016)
Contenu externe

La Suisse est directement concernée, puisque les manuels scolaires français y sont utilisés. Pourtant, la réforme a commencé dans les années 90, et jusqu’ici, c’est plutôt le règne de la tolérance. Explications d’Olivier Maradan, secrétaire général de la Conférence intercantonale de l’instruction publique.

Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.