Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Des progrès face à la violence dans le sport

Si le détecteur biométrique identifie un hooligan à l'entrée du stade, celui-ci pourra dire adieu à son match.

(Keystone)

Le ministre des Sports tire un premier bilan positif des travaux menés par les milieux sportifs et politiques contre la violence dans le sport depuis janvier.

Samuel Schmid conduisait mercredi la deuxième table ronde réunissant associations sportives, Confédération et cantons, unis dans la perspective de l'Euro 2008 et des Mondiaux de Hockey de 2009.

Les participants à cette réunion, tenue à Berne, se retrouveront début décembre pour examiner l'état d'avancement de leur plan d'action.

Ce document a été établi par la commission de sécurité de Swiss Olympic, sur la base de la Déclaration du sport suisse pour la lutte contre la violence dans le sport, qui avait été approuvée en janvier, lors de la première table ronde.

Quelques mesures ont pu être réalisées immédiatement, les autres devraient suivre à court et à moyen termes, a indiqué le Département fédéral (ministère) de la Défense, de la Protection de la population et des Sports (DDPS).

La planification et la concrétisation des mesures relèvent de la compétence de chaque organisation participant aux actions. La table ronde réunissait donc des représentants de Swiss Olympic, des fédérations, des associations et des ligues de sport, de la Confédération et des cantons.

Prolonger la loi

Les délégués présents à Berne ont notamment souhaité qu'une base légale précise et permanente prolonge la loi instituant des mesures pour le maintien de la sûreté intérieure. Celle-ci est en effet limitée pour l'heure à 2009.

Quant à son application, elle est déjà bien rodée dans le quotidien des manifestations sportives, avec des mesures comme l'interdiction de périmètre, l'interdiction de se rendre dans un pays donné, l'obligation de se présenter à la police ainsi que la garde à vue préventive.

L'installation d'appareils d'identification biométrique dans les nouveaux stades est une étape importante afin de concrétiser l'interdiction de stade. Pour l'instant, la Suisse examine ce qui se fait à l'étranger, a indiqué Samuel Schmid au terme de la table ronde.

Considérant que les supporters violents ne doivent pas rester anonymes, le DDPS précise dans son communiqué que si les essais s'avèrent positifs, cette mesure sera peu à peu mise en oeuvre partout.

Banque de données

Les participants à la table ronde se sont aussi penchés sur la banque de données des hooligans, actuellement en période d'essai. Elle contient une centaine de noms, a précisé Samuel Schmid. Son fonctionnement permet d'être optimiste, précise le DDPS. L'objectif est qu'elle soit entièrement opérationnelle d'ici à fin 2007.

L'abus d'alcool est également une préoccupation. Des mesures telles que le renvoi des personnes fortement alcoolisées, la création d'alternatives (politique des prix, bière légère), l'amélioration des conditions cadres (protection de la jeunesse, formation du personnel de vente) ainsi qu'une limitation temporaire de la vente d'alcool lors de matches à hauts risques sont à l'étude.

Enfin les délégués ont également apprécié le bon développement de la formation et du perfectionnement des éducateurs sportifs. Selon eux, un travail de fond doit également être entrepris au sein des clubs de supporters eux-mêmes.

swissinfo et les agences

En bref

La violence a gagné les stades en Suisse ces dernières années. Selon les estimations, il y aurait près de 400 hooligans en Suisse et 600 sympathisants.

En mai 2006, les dernières journées du championnat de Suisse de football ont donné lieu à de graves débordements, qui ont fait plus de 100 blessés. Il s'agit des pires violences liées au sport que la Suisse a connu jusqu'ici.

Organisé conjointement avec l'Autriche, l'Euro 08 débutera le 7 juin 2008 à Bâle et se terminera le 29 juin à Vienne. Quinze des 31 matchs auront lieu en Suisse: six à Bâle, trois à Zurich, trois à Berne et trois à Genève.

Fin de l'infobox

LOI CONTRE LES HOOLIGANS

En vue de l'Euro 08 de football et des Mondiaux de hockey 2009, le Parlement a renforcé la loi fédérale sur le maintien de la sécurité intérieure. Ces modifications ont été attaquées par certains milieux, notamment des clubs de supporters. Ceux-ci n'ont toutefois pas réussi à réunir le nombre de signatures nécessaires pour que l'objet soit soumis au référendum.

La loi prévoit la confiscation du matériel de propagande qui appelle à la violence, la création d'une base de données des supporters violents, des interdictions de stade et des restrictions du droit de se déplacer pour suivre des rencontres à l'étranger et même, comme mesure ultime, la détention préventive pour 24 heures.

Ces dispositions resteront en vigueur jusqu'en 2009.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×