Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Droits de l'homme: la Suisse va faire mieux

Un groupe de travail du Conseil des droits de l'homme de l'ONU a adopté mardi le rapport sur la Suisse. Berne s'engage à mettre en œuvre tout de suite six recommandations et à en examiner 23 autres. Deux recommandations ont en revanche été rejetées.

Soumise pour la première fois à l'«examen périodique universel» (EPU), la Suisse s'engage à renforcer sa lutte contre la xénophobie. Au chapitre des recommandations acceptées figure aussi la ratification du protocole de la Convention contre la torture et la création d'une institution nationale pour la prévention de la torture.

Par contre, la Suisse refuse de ratifier la Convention de l'ONU sur les travailleurs migrants. Elle rejette en outre la justiciabilité des droits économiques, sociaux et culturels.

Pour ce qui est des suggestions, la Suisse a accepté de réfléchir à la création d'une institution nationale sur les droits humains. Plusieurs pays s'étant inquiétés de l'incompatibilité de l'initiative de la droite nationaliste sur les naturalisations avec le droit international, elle va par ailleurs examiner si des mesures s'imposent pour prendre en considération les droits humains lors de l'élaboration d'initiatives populaires.

Enfin, la Suisse va discuter de la manière de renforcer la lutte contre toutes les formes de discrimination, notamment contre les femmes migrantes, et de la façon de lever ses réserves face au Pacte de l'ONU contre la discrimination raciale.

Le Conseil des droits de l'homme doit adopter la version définitive de ce rapport en juin.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×