Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

ABB frappe un grand coup en Amérique latine

Un transformateur ABB qui semble avoir le sourire.

(Keystone)

Le groupe helvéto-suédois de l'automation vient d'acquérir CMS, la filiale de maintenance industrielle du géant minier chilien Codelco.

Il s'agit d'un grand pas vers la diversification des services. Et d'un nouvel élan pour un groupe qui a traversé de graves difficultés financières.

Wilson Monteiro, le directeur des services d'ABB en Amérique latine, assure que la période de turbulences a été surmontée et que l'entreprise a su rebondir. «Nous sommes sortis de notre trou.

Ça ne fait aucun doute!» déclare-t-il à swissinfo dans la foulée de l'annonce de l'acquisition de 70% du capital de CMS Tecnologia, qui était jusqu'à présent une filiale de Codelco.

Une transaction d'une valeur de 7 millions de dollars, précise Monteiro. Le groupe minier chilien, numéro un mondial du cuivre, conserve 30% dans cette entreprise spécialisée dans l'assistance technique (entretien et gestion des actifs), mais ABB bénéficie d'une option pour porter sa participation à 100% au cours des deux ans à venir.

Coup de fouet

Le chiffre d'affaire annuel de CMS se situe actuellement autour de 35 millions de dollars, mais ABB estime que sa division gestion des actifs et assistance technique pourrait augmenter ses ventes de l'ordre de 40% en Amérique du sud. Cela devrait donner un sacré coup de fouet aux activités du groupe - bien au-delà du Chili !

Principale visée: la brésilienne Compagnie Vale de Rio Doce (CVRD), principale productrice et exportatrice de minerai de fer au monde, qui se diversifie actuellement dans le nickel. ABB effectue déjà quelques travaux pour la CVRD à titre de consultant, mais le groupe de Zurich entend bien enclencher une nouvelle dynamique grâce à l'acquisition de CMS.

Wilson Monteiro remarque que le secteur minier à longtemps été restreint aux marchés publics, mais que plusieurs groupes ont été privatisés au cours des dernières années, à l'image de CVRD. L'accent y est mis plus que jamais sur l'amélioration de la productivité et la disponibilité des actifs.

Alors, ABB a-t-il découvert une mine d'or? «Pour l'instant, seulement une mine de cuivre», répond modestement Wilson Monteiro, en faisant allusion à l'activité principale de Codelco.

Importante progression

Toujours est-il que le groupe est certainement sorti de sa phase d'hibernation, après une douloureuse phase de restructuration. Désormais, il s'agit de repartir de l'avant.

Au Brésil, ABB vient en outre de signer des contrats d'un montant de plus de 120 millions de dollars pour la fourniture d'équipements aux entreprises de transmission d'électricité.

A moyen terme, les secteurs de transmission et d'assistance technique devraient se partager à part plus ou moins égale le chiffre d'affaires d'ABB en Amérique latine (sauf le Mexique, qui appartient à la région Amérique du nord).

Au niveau mondial, ABB a enregistré des bénéfice nets de 188 millions de dollars au troisième trimestre, contre 98 millions de dollars lors de la même période l'an dernier. Dans le même temps, son chiffre d'affaires a progressé de 13% (5,6 milliards de dollars entre juin et septembre 2005).

swissinfo, Thierry Ogier à São Paulo

En bref

- ABB acquiert 70% du capital de CMS Tecnologia, qui était jusqu'à présent une filiale de Codelco, une transaction d'une valeur de 7 millions de dollars.

- ABB estime que sa division gestion des actifs et assistance technique pourrait augmenter ses ventes de l'ordre de 40% en Amérique du sud.

- Au niveau mondial, ABB a enregistré des bénéfice nets de 188 millions de dollars au troisième trimestre, contre 98 millions de dollars lors de la même période l'an dernier.

Fin de l'infobox

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.