Construire en bois pour l'avenir

Le bois est un élément important du patrimoine architectural et du confort de l'habitat suisse. Tout en tirant un bilan positif du programme d'encouragement «bois 21», la Confédération et les professionnels du bois ont présenté lundi la nouvelle politique fédérale globale de la ressource bois.

Ce contenu a été publié le 01 décembre 2008 - 14:15

Son objectif est d'utiliser durablement et valoriser efficacement le bois qui pousse dans les forêts suisses, indique l'Office fédéral de l'environnement (OFEV). Le potentiel de production des forêts doit être intégralement exploité. Le bois récolté doit être utilisé comme matériau de construction d'abord, puis en fin de vie seulement, brûlé comme agent énergétique.

Selon l'OFEV, à l'échelle nationale, on pourrait utiliser durablement davantage de bois: on abat en effet moins de bois exploitable qu'il n'en repousse. L'objectif de la nouvelle politique est d'exploiter autant de bois qu'il en croît.

Lancé en 2001, le programme d'impulsion «bois 21» a largement contribué, selon l'OFEV et les professionnels du bois, à rendre le bois plus populaire comme matériau de construction et pour le chauffage. Les ventes de bois indigène ont augmenté et on construit aujourd'hui des bâtiments de plusieurs étages en bois.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article