Edipresse/Tamedia: feu vert de la Comco

La Commission de la concurrence (Comco) approuve la reprise des activités suisses du groupe romand Edipresse par le groupe zurichois Tamedia. Cette fusion donne naissance à un nouvel acteur de taille sur le marché de la presse.

Ce contenu a été publié le 17 septembre 2009 - 09:55

«L'examen approfondi a révélé que la concentration ne menait à aucune addition de parts de marché», indique la Comco jeudi dans son communiqué. La concentration des activités se poursuit donc dans la presse helvétique.

Suite à l'approbation de la Comco, le groupe zurichois acquerra dans un premier temps, début 2010, 49,9% du capital-actions de Presse Publications SR S.A (PPSR) qui regroupe les principales activités médias d'Edipresse en Suisse (Le Matin, 24 Heures, Tribune de Genève notamment).

Dans un deuxième temps, début 2011, Tamedia augmentera sa participation de 0,2%, puis reprendra début 2013 les 49,9% restants. A ce moment-là, en contrepartie, Edipresse entrera dans le capital de Tamedia, devenant ainsi un actionnaire important de l'entreprise.

Cette fusion donnera naissance à un nouveau géant de la presse suisse, jusqu'ici dominée par le groupe Ringier. Elle aboutira à la suppression du Matin bleu, l'un des deux journaux gratuits romands. Le patron d'Edipresse Tibère Adler a confirmé cette disparition, sans vouloir préciser la date de ce rapprochement ni ses conséquences sur l'emploi.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article