L'inflation au plus haut depuis quatorze ans

Avec un taux de 2,6% en mars, l'inflation demeure très élevée en Suisse, inégalée depuis quatorze ans et demi. Les prix ont augmenté en moyenne de 0,3% par rapport à février, pour un taux annuel de 2,6% contre 2,4% et 0,2% seulement en mars 2007.

Ce contenu a été publié le 04 avril 2008 - 11:07

La poussée de mars a touché toutes les catégories, à l'exception des groupes communications et santé. Elle a été provoquée par l'effet du renchérissement des carburants et du mazout, a indiqué vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Le groupe transports a vu son indice progresser de 0,9% d'un mois sur l'autre, avec une hausse de 3,5% des prix des carburants et même de 12,6% sur un an.

De même le mazout a augmenté de 6,3% en comparaison mensuelle et de 47,1% en glissement annuel.

La Suisse continue à subir avant tout une inflation importée. Les prix des biens en provenance de l'étranger ont renchéri de 0,9% en mars par rapport à février et même de 6% en rythme annuel. Les produits indigènes présentent des valeurs de +0,1% et de +1,4%.

Le retour de l'inflation n'est pas un phénomène helvétique. Il est encore davantage visible dans la zone euro, où le taux annuel a atteint le record de 3,5% le mois dernier, ce qui ne va pas sans poser un gros dilemme aux banques centrales.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article