Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Matériaux d’excavation du Gothard Quand la montagne devient île

Plus de 28 millions de tonnes de roche ont été extraites du tunnel de base du Saint Gothard. Les anciens Egyptiens auraient pu en faire six pyramides de Chéops. Les Suisses modernes ont préféré créer, parmi diverses choses, des digues et des îles artificielles.

Une grande partie du travail a été faite par Sissi, Heidi et Gabi. C’est ces petits noms affectueux que les mineurs ont donné aux gigantesques tunneliers utilisés sur le chantier de percement du Gothard.

Au total, les machines et la dynamite ont permis d’extraire de la montagne plus de 28 millions de tonnes de matériaux. A quoi correspond une telle quantité? Et qu’est devenue la roche ainsi extraite?

Un dixième environ du matériau excavé (2,6 millions de tonnes) a servi à un projet ambitieux: la restauration de zones humides sur les rives du Lac des Quatre Cantons, dégradées par l’extraction de gravier. En outre, près de Flüelen, dans le canton d’Uri, on a créé six petites îles, pour la baignade et pour la protection de nombreuses espèces d’oiseaux. 



Traduit de l'italien par Marc-André Miserez, swissinfo.ch

×