Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Relations bancaires Les Suisses de l’étranger veulent porter plainte contre Postfinance

Postfinance, sponsor principal de la ligue nationale de hockey sur glace en Suisse, n'a plus guère la cote chez les expatriés.

Postfinance, sponsor principal de la ligue nationale de hockey sur glace en Suisse, n'a plus guère la cote chez les expatriés.

(Keystone)

Les Suisses de l’étranger qui souhaitent avoir un compte dans une banque helvétique sont confrontés à des obstacles toujours plus importants. Face à l’inaction des pouvoirs publics, ils entendent désormais porter plainte contre la banque postale suisse.

Le vote s’est joué à un cheveu: avec 82 voix contre, 79 pour et 29 abstentions, le Conseil national rejetait le 4 mai 2017, sur recommandation du gouvernement, une motionLien externe du député Roland Büchel, membre du comité directeur de l’Organisation des Suisses de l’étranger (OSE). La motion demandait à ce que tous les Suisses de l’étranger puissent ouvrir un compte dans une banque d’importance systémique. Selon l’OSE, cela aurait potentiellement concerné les 775'000 Suisses vivant à l’étranger. 

dossiers Les Suisses dans le monde

Près de 775'000 citoyens suisses vivent à l’étranger, soit plus d’un sur dix. Dans ce dossier, swissinfo.ch suit les problématiques qui les ...

L’OSE avait par ailleurs déjà demandé préalablement dans une résolution que la Confédération garantisse un accès des expatriés à un compte bancaire en Suisse par l’intermédiaire de PostFinance, organisme financier majoritairement aux mains de l’Etat. «Nous avons reçu cette semaine une réponse négative de Doris Leuthard [la présidente de la Confédération]», indique le président de l’OSE Remo Gysin dans les colonnes du journal dominical alémanique ‘Sonntagsblick’.

L’OSE combative

Lors de sa dernière séance au mois de mars, une majorité du Conseil des Suisses de l’étranger avait souhaité privilégier la voie du dialogue avec la Confédération et refusé d’actionner la justice pour régler le problème.

Mais au vu de la réponse négative de Doris Leuthard, John McGough, délégué au Conseil des Suisses de l’étranger et entrepreneur en Hongrie, n’entend pas en rester là. Il veut remettre l’ouvrage sur le métier lors du prochain Congrès des Suisses de l’étranger qui se tient le 18 août à Bâle. «Postfinance appartient à l’Etat et charge les Suisses de l’étranger de frais injustement élevés. C’est pourquoi nous la ciblons en particulier», affirme John McGough, cité par le journal alémanique. 

Chez Postfinance, on ne souhaite pas se prononcer sur la plainte en préparation. «Nous soutenons toutefois fermement l’idée que notre politique de frais ne constitue pas une discrimination des Suisses de l’étranger», indique Johannes Möri, porte-parole de Postfinance.

L’OSE intensifie également la pression sur les banques cantonales. Au mois de mai, les dirigeants de l’organisation ont rencontré des représentants de l’Union des banques cantonales suisses. Le président de l’OSE se montre combatif et entend bien organiser la contre-attaque face au monde de la finance helvétique. «Nous ne sommes pas prêts à encaisser la situation actuelle», dit-il. 

Vous êtes Suisse et vivez à l'étranger? swissinfo.ch a lancé pour vous un compte Instagram. Partagez vos photos sur les réseaux sociaux avec le hashtag #WeAreSwissAbroad! L’objectif est de créer ensemble une petite communauté virtuelle de Suisses de l'étranger.

Vous êtes Suisse et vivez à l'étranger? swissinfo.ch a lancé pour vous un compte Instagram. Partagez vos photos sur les réseaux sociaux avec le hashtag #WeAreSwissAbroad! L’objectif est de créer ensemble une petite communauté virtuelle de Suisses de l'étranger.

(swissinfo.ch)

subscription form - French

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

​​​​​​​​​​​​​​

swissinfo.ch/raf

×