Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Serono passe aux mains de l'allemand Merck

Ernesto Bertarelli renonce définitivement à l'entreprise familiale.

(Keystone)

La famille Bertarelli vend son entreprise de biotechnologie Serono au groupe pharmaceutique allemand Merck qui reprend 64,5% des parts de l'entreprise genevoise.

Le holding familial Bertarelli Biotech a annoncé jeudi que le siège de ce qu'il conviendra désormais d'appeler Merck-Serono Biopharmaceuticals reste à Genève.

Avec cette vente, le groupe allemand dispose désormais de 64,5% du capital et 75,5% des voix. Le feuilleton Serono connaît ainsi un dénouement surprise.

L'annonce faite jeudi met en effet un terme à une saga qui a duré près d'un an avec le projet dévoilé le 8 novembre 2005 par Ernesto Bertarelli de trouver un acquéreur pour sa société, no 1 européen dans son secteur. Or après cinq mois de recherches infructueuses, Serono était revenu sur la voie de l'indépendance en avril dernier.

Cotation suspendue

Depuis le 10 avril 2006, le groupe Serono n'a cessé de répéter qu'il privilégiait la piste des acquisitions pour son avenir. Pour cela, il disait pouvoir mobiliser pas moins de 10 milliards de dollars (12,5 milliards de francs) en visant plusieurs rachats, une stratégie encore affichée début septembre.

Dans un premier temps, Merck va payer 1100 francs en liquide par action au clan Bertarelli. Le titre Serono avait clôturé à 915 francs mercredi à la Bourse suisse. L'offre du groupe allemand représente une prime de 29% par rapport au cours moyen des 30 derniers jours et valorise la biotech genevoise à 16,1 milliards de francs.

La Bourse suisse SWX a suspendu la cotation de l'action de Serono jeudi, après l'annonce de la vente du groupe biotechnologique genevois à l'allemand Merck. En avant-Bourse, le titre était en effet soumis à une demande extrêmement forte.

Avant l'ouverture, le titre bondissait de 18%, soit de 165 francs à 1080 francs, tandis que l'indice SMI (Swiss Market Index)des valeurs vedettes reculait de 0,12%.

Rachat complet

Ensuite, Merck a l'intention de lancer une offre publique d'achat (OPA) pour acquérir les actions disséminées dans le public au même prix de 1100 francs en cash. Ce qui signifie que Serono disparaîtra bientôt de la cotation avec son action qui compte parmi les 27 valeurs vedettes du Swiss Market Index (SMI).

Le siège de la nouvelle entité active dans la biotechnologie sera établi à Genève, avec pour nom Merck-Serono Biopharmaceuticals. La base américaine sera quant à elle établie à Boston. Toutes les marques de Serono seront maintenues. Merck veut pour sa part conserver son siège à Darmstadt.

A la lumière des comptes 2005, le nouveau groupe affichera un chiffre d'affaires total de 7,7 milliards d'euros (12,2 milliards de francs), dont près de la moitié (3,6 milliards) reviendra aux seules affaires de biotechnologie. Serono apportera environ 60% des ventes de cette unité.

swissinfo et les agences

En bref

Serono est numéro 1 européen et numéro 3 mondial de l'industrie des biotechnologies.

Le groupe est aussi leader mondial du traitement de l'infertilité et détient de fortes positions en neurologie, dans le métabolisme et la croissance.

La société commercialise 8 produits biotechnologiques dans 90 pays et emploie 4900 personnes dans le monde.

Le PDG de Serono, Ernesto Bertarelli, est également à la tête du team Alinghi qui a remporté en 2003 la Coupe de l'America à la voile.

Fin de l'infobox

Faits

Merck acquière 64,5% de Serono
Le goupe allemande versera 1100 francs par action
Merck obtient 75,5% des titres avec droit de vote
Avec cette offre, la valeur de capitalisation de Serono passe à 16,1 milliards de francs

Fin de l'infobox


Liens

×