Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Swisscom jongle entre reprise et Fastweb

Le leader des télécoms en Suisse profite de la légère reprise conjoncturelle et augmente son chiffre d'affaires de 1,3% à 2,95 milliards de francs au premier trimestre. Mais la provision passée pour sa filiale italienne Fastweb - accusée de fraude à la TVA - pèse sur le résultat opérationnel et le bénéfice net.

Pour justifier son chiffre d'affaires en hausse, Swisscom indique avoir bénéficié de la reprise conjoncturelle pour gagner de nouveaux clients en téléphonie mobile (+4,4% à 5,7 millions) et profité de l'engouement des smartphones. Dans les raccordements internet à haut débit (DSL), l'opérateur a également progressé (+0,7% à 1,8 million de raccordements).

Le résultat d'exploitation (EBITDA) a en revanche diminué de 7,1% à 1,06 milliard, en raison de la provision annoncée de 102 millions de francs pour Fastweb, impliquée dans une vaste affaire de fraude à la TVA et de blanchiment d'argent aux côtés de Sparkle, la filiale de Telecom Italia. Corrigé de cette provision, l'EBITDA progresse de 1,8%.

Conséquence du recul du résultat opérationnel, le bénéfice net se contracte de 22,1% à 377 millions de francs. En excluant cette provision, le bénéfice stagne.

Pour la suite de l'année, Swisscom confirme ses prévisions financières, compte non tenu de la provision constituée pour Fastweb. L'opérateur prévoit - sans Fastweb - un chiffre d'affaires de près de 9,15 milliards de francs et un EBITDA de 3,75 milliards.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.