Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un quart de frontaliers en plus en cinq ans

Quelque 208'000 frontaliers étrangers travaillent actuellement en Suisse, pour la plupart dans l'industrie. Au niveau national, leur part n'a que faiblement augmenté de 4 à 4,7% de tous les actifs en cinq ans.

Selon l'Office fédéral de la statistique (OFS), la progression a surtout été forte en 2006 (+9,5 %) en raison de l'évolution dynamique du marché de l'emploi, avant de faiblir entre 2007 et 2008 (+5,5%; +10'000), sans pour autant descendre au-dessous de la croissance moyenne enregistrée sur les cinq dernières années.

La progression annuelle continue d'être plus forte chez les femmes (+6% par an) que chez les hommes (+5,2%).

Les frontaliers travaillent d'abord dans le secteur secondaire (40% contre 24 % pour l'ensemble des actifs), mais sont toujours plus nombreux dans le tertiaire (+37% de 2003 à 2008).

Enfin, au 1er trimestre 2008, quelque 770 frontalières profitaient de la possibilité d'exercer une activité indépendante, dont près de la moitié dans le canton de Genève.

C'est surtout l'Espace Mittelland qui enregistre une progression (+56%), puis la région lémanique (+44%), Zurich (+34%) et le Tessin (+28%).

La répartition selon le pays de domicile est inchangée, avec une bonne moitié de frontaliers vivant en France (112'400), un cinquième en Italie et en Allemagne, et enfin 3,4% en Autriche.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×