Fin de l'état de situation extraordinaire

Ce contenu a été publié le 27 mai 2020 - 15:12
(Keystone-ATS)

Les cantons vont reprendre un peu d'autonomie. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de lever l'état de situation extraordinaire. Dès le 19 juin, la situation sera à nouveau considérée comme particulière.

Lorsque l'état actuel a été décidé mi-mars, la Suisse comptait plus de 1000 infections au Covid-19 par jour. Il y en désormais une dizaine à une vingtaine par jour, s'est réjouie devant la presse la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga.

"C'est réjouissant", a-t-elle commenté. On peut mettre le virus en échec, en respectant les règles d'hygiène et de distance. La population peut s'adapter à une nouvelle normalité. La question n'est plus de savoir si on peut faire quelque chose, mais comment on peut le faire.

Les récoltes de signatures dans l’espace public seront de nouveau possibles à partir du 1er juin, moyennant la mise en oeuvre d’un plan de protection. Un modèle est à la disposition des comités d’initiative et de référendum. La suspension des délais applicables aux initiatives populaires fédérales et aux demandes de référendum au niveau fédéral s’étend jusqu’à la fin du mois de mai.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article