Navigation

L'UDC recommande le oui aux accords bilatéraux

L'assemblée des délégués de l’UDC recommande le oui aux accords bilatéraux avec l’UE, le 21 mai prochain. Samedi, les délégués de l'UDC ont pris cette décision par 297 voix contre 201. Mais près d'un Suisse sur trois ne sait pas encore ce qu'il va voter.

Ce contenu a été publié le 15 avril 2000 - 12:18

Fin du suspense: l'assemblée des délégués de l’Union démocratique du centre recommande de voter oui aux accords bilatéraux avec l’Union européenne, le 21 mai prochain. Réunis samedi à Appenzell, les délégués de l'UDC ont pris cette décision par 297 voix contre 201.

Auparavant, le conseiller fédéral Adolf Ogi avait exhorté son parti à se prononcer en faveur de ces accords «taillés sur mesure pour notre pays», rappelant que c’était l’UDC elle-même qui avait demandé des négociations bilatérales avec l'Union européenne après le non à l'Espace économique européen, l’EEE, le 6 décembre 1992.

De son côté, Christoph Blocher, venu répéter son opposition personnelle aux accords bilatéraux, n'a donc pas réussi à convaincre une majorité des quelque 600 délégués présents à Appenzell que ces accord «sont mauvais et vont affaiblir la place économique suisse». Pour une fois, près de 70 pour cent des délégués ont donné raison à Adolf Ogi. C'est ainsi que l'UDC rejoint les autres partis gouvernementaux dans leur soutien aux bilatérales.

A noter par ailleurs que le Parti de la liberté (PdL), lui, a décidé de recommander le non. Ecoeuré, l'ancien conseiller national Michael Dreher s'est retiré des instances dirigeantes du parti.

Quant à l'issue du scrutin, rien n'est encore joué. Selon un sondage publié dimanche par la TSR et "Le Matin", près d'un Suisse sur trois ne sait pas encore s'il va glisser un oui ou un non dans l'urne le 21 mai prochain. Ceux qui affirment être décidés pour le oui représentent 42,9 pour cent alors que la proportion des opposants est de 9,7 pour cent.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.