Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'ultime séance du vieux Letzigrund!

Le Kenyan Moses Kiptanui a réalisé en 1995 un nouveau record du monde du 3000 mètres steeple, en 7:59,08 minutes.

(Keystone)

Vendredi soir, le meeting d'athlétisme de Zurich se déroulera pour la dernière fois dans un stade, ancienne formule. En 2007, il aura lieu dans un Letzigrund tout neuf.

Depuis son inauguration en 1925, le stade a vécu d'innombrables moments forts de l'histoire sportive.

La 78e édition sera la dernière du «Weltklasse Zürich» pour le vieux Letzigrund. Le 18 août, le meeting d'athlétisme sera placé sous le signe de la nostalgie. Beaucoup de stars des dernières éditions rendront une dernière visite à la mythique enceinte.

Les grues tournent déjà au-dessus de l'arène dont la démolition est programmée depuis longtemps, et les excavatrices travaillent déjà aux fondations, sur les côtés. Mais trois jours après le meeting, les fans pourront prendre congé de leur stade et emporter un souvenir, morceau de gazon ou de mur.

Réouverture en septembre 2007

Si le planing est respecté, le nouveau stade ouvrira en septembre 2007, afin d'accueillir à nouveau le meeting d'athlétisme.

Pour les footballeurs du FC Zürich et de Grasshoppers, ce sera aussi dès lors l'occasion de tester les nouvelles installations en prévision du championnat d'Europe de 2008. Trois matches de l'Euro doivent avoir lieu dans le nouveau stade.

Nombreuses rénovations

Les deux équipes avaient déjà inauguré le stade, le 22 novembre 1925, concluant sur un match nul, deux à deux. Situé dans le quartier d'Altstetten, à l'ouest de la ville, à deux pas de la piscine dessinée par Max Frisch, le Letzigrund a été régulièrement rénové au fil des ans.

Le stade avait été intégralement financé par le FCZ. La ville, à l'époque, n'avait pas voulu débourser un centime. Dix ans après l'ouverture, confronté à de graves difficultés financières, le club avait cependant cédé le stade à la municipalité, sans dédommagement.

«Piste magique»

De grandes pages de l'histoires sportive ont été écrites au Letzigrund, sur sa pelouse ou sa piste cendrée, notamment grâce au meeting d'athlétisme.

Nommé aujourd'hui «Weltklasse Zürich», le meeting a lieu pour la première fois en 1928. Vingt-trois records mondiaux et cinquante-huit records suisses ont été enregistrés durant la compétition, suscitant le surnom de «piste magique» donné au stade.

Les deux premiers records datent du 7 juillet 1959, avec le sprinter allemand Martin Lauer, qui remporta tant le 110 mètres haies que le 200 mètres haies. Une année plus tard, l'Allemand Armin Hary devenait le premier homme à courir le 100 mètres en moins de dix secondes.

Les derniers records ont été enregistrés lors du meeting de 1997. Wilson Boit Kipketer (Kenya) avait triomphé sur 3000 mètres steeple, Wilson Kipketer (Danemark) sur 800 mètres et Haile Gebrselassie (Ethiopie) sur 5000 mètres.

Köbi Kuhn

Pour beaucoup de Zurichois, le Letzigrund est avant tout le stade du FC Zurich, le club de la ville qui mobilise le plus de supporters. Dix fois premier du championnat, sept fois vainqueur de la Coupe: le FCZ affiche un beau palmarès.

Le club a aussi fait connaître toute une série de grands footballeurs, à commencer par l'actuel coach de l'équipe nationale Köbi Kuhn, qui a brillé dans les années 70.

Les rencontres disputées par le FCZ en compétition européenne font eux aussi partie des grands moments du Letzigrund. Par deux fois, le club s'est retrouvé en demi-finale d'une coupe des champions, en 1964 contre le Real Madrid et en 1977 contre Liverpool. Les Zurichois n'étaient cependant pas parvenus en finale.

En 1978, l'AC Milan avait été invité à Zurich pour le match d'adieu de Köbi Kuhn. Maradona avec le SSC Naples (1989) et Pelé lors d'un match amical avec le FC Santos, du Brésil, ont également foulé la pelouse du Letzigrund.

Policiers et Rolling Stones

Le stade a aussi accueilli de nombreux concerts. Les premiers musiciens à s'y produire étaient les participants d'un festival de corps de fanfares de police. Plus tard, des concerts pop et rock ont été organisés.

En 1979, l'exécutif de la ville avait cependant refusé l'organisation d'un festival de musique pop. Près de 30 ans plus tard, en 1996, Bon Jovi était le premier groupe de rock à avoir les honneurs du stade. Et, en 2003, les Rolling Stones y ont joué, comme à leur habitude, à guichets fermés.

swissinfo, Jean-Michel Berthoud
(Traduction et adaptation de l'allemand : Ariane Gigon Bormann)

En bref

Le futur stade du Letzigrund sera un stade multifonctionnel, mais sans utilisation annexe telle que magasins et restaurants. Il aura une capacité de 25 000 places pour les matches de football, de 30 000 places pour les manifestations d'athlétisme et de 50 000 places pour les concerts. Le nouveau Letzigrund a été dessiné par le bureau d'architectes Bétrix & Consolascio.

L'investissement s'élève à 110 millions de francs. Une rallonge de 5,9 millions supplémentaire a été nécesasire pour équiper le stade, de façon provisoire, en vue de l'Euro 2008. Les citoyens ont accepté les projets en votation à une large majorité.

L'exécutif de la ville a finalement décidé de donner la priorité au Letzigrund pour l'Euro 2008 après que des recours aient retardé la réalisation du nouveau stade du Hardturm. La démolition et reconstruction de ce dernier est toujours prévue.

Fin de l'infobox

Faits

18 août 2006: 78e édition du meeting d'athlétisme «Weltklasse Zürich».
De nombreuses stars seront présentes:


Sanya Richards (400 m dames), Marion Jones (100 m dam es), Maria Mutola (800 m dames), Asafa Powell (100 m hommes), Kajsa Bergqvist (saut en hauteur, dames).
Des sportifs suisses de renom sont aussi à l'affiche, comme Alex Martinez (triple saut, hommes) und Christian Belz (5000 m hommes).

Fin de l'infobox


Liens

×