Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le Tour de Romandie innove. Mais quel avenir?

TDR: Yves Mittaz (directeur) et Toni Rominger (directeur général) mercredi à Paudex

(swissinfo.ch)

Du 27 avril au 2 mai, le Tour de Romandie proposera un nouveau concept, départ et arrivée des étapes au même endroit.

Il devrait ainsi offrir aux 128 coureurs un tracé plus attrayant. Mais l’avenir du Tour est incertain pour cause de déficit.

A l’occasion d’une conférence de presse tenue à Paudex, dans le Canton de Vaud, les organisateurs du Tour de Romandie ont présenté cette 58e édition.

Innovation majeure: désormais, départ et arrivée d’étapes se situeront au même endroit. A l’exception d’une arrivée en montagne, le quatrième jour (Romont–Morgins). «L’objectif recherché est de proposer aux coureurs un tracé plus attrayant, tout en valorisant les villes-étapes», souligne Yves Mittaz, directeur du Tour de Romandie.

Quant à la participation, elle reste moyenne. Les ténors du peloton ont jeté leur dévolu sur d’autres épreuves. Pour l’heure, seul l’Américain Tyler Hamilton, vainqueur le printemps passé, l’Allemand Jörg Jaksche (vainqueur de Paris-Nice) en début de saison, et l’Italien Stefano Garzelli sont des gagnants potentiels. Mais les surprises sont toujours possibles.

Signalons encore que l’équipe suisse «Phonak», outre Hamilton, alignera notamment Alex Zülle, Oscar Camenzind, le Valaisan Alexandre Moos, l’Espagnol Oscar Sevilla.

Du côté des organisateurs

Si le concept 2004 du Tour de Romandie est nouveau, la pérennité de la boucle romande pose problème. L’organisateur, IMG Suisse - l’une des 128 filiales d’Internal Management Group (IMG) - laisse en effet entendre qu’il pourrait renoncer à son mandat, car il est en déficit depuis trois ans (200.000 francs par édition).

Rappel des faits. En janvier, Marc Biver, boss d’IMG Suisse, démissionne. En mars, la filiale helvétique d’IMG est confiée à un nouveau patron, l’Allemand Christian Pirzer. Déjà à la tête d’IMG Allemagne, il partagera son temps entre les deux groupes.

«Spécialisé dans le marketing sportif, IMG travaillera dans la continuité: le golf, l’équitation, le cyclisme, les sports d’hiver, dont le ski», affirme Christian Pirzer. En précisant toutefois: «Tant que les projets seront rentables». Mais il précise que «le cyclisme est un pôle important que le groupe désire encore développer».

Dans la foulée, Londres, responsable de la filière européenne d’IMG, nomme l’ancien professionnel Tony Rominger comme responsable mondial des activités cyclistes.

Pas rentable

L’ancien détenteur du record du monde de l’heure est également appelé à remplacer Marc Biver en qualité de directeur général du Tour de Romandie. Avec un discours qui ne dévie pas d’un iota de celui tenu par son prédécesseur: «Le Tour de Romandie n’est pas rentable. Nous perdons de l’argent».

Flash-back… En 2001, IMG Suisse avait fait le forcing pour obtenir l’organisation du Tour de Romandie, lequel appartient à la «Fondation pour le cyclisme romand». Celle-ci a confié à la Fondation Arc-en-ciel, de l’Union cycliste internationale (UCI), le soin d’en gérer les droits. Lesquels ont été cédés à IMG Suisse jusqu’en 2011, assortis d’une clause libératoire en 2006.

Celle-ci sera-t-elle invoquée? La nouvelle structure créée par l’UCI, «Pro Tour», qui réunirait les courses hors catégorie dont fait partie le Tour de Romandie, impliquerait une forte augmentation du budget, à hauteur de 60.000 francs. «Que nous pourrions absorber suite aux tractations en cours avec l’UCI», affirme Rominger.

Rassurant

Dès lors, le Tour de Romandie est-il appelé à disparaître? «Nous sommes attentifs mais pas inquiets» assure Dieter Schellenberger, directeur de l’UCI.

«Je ne me fais aucun souci» affirme quant à lui Claude Jacquat, qui fit partie du comité d’organisation du Tour de Romandie pendant 44 ans, comité qu’il présida durant 21 ans. Le Bullois est par ailleurs l’instigateur de la création de la Fondation romande.

Atteint par téléphone en Espagne, où il réside une partie de l’année, Claude Jacquat étaye son propos: «Si IMG se retire, la Fondation Arc-en-Ciel va chercher d’autres organisateurs. Il y aurait sans doute de l’intérêt du côté de la Société du Tour de France, voire du côté italien avec RCS, l’organisateur, entre autre, du Tour d’Italie».

Deux organisateurs dont les noms avaient déjà été évoqués à l’heure où IMG enlevait le morceau.

Claude Jacquat est à la fois rassurant… et inquiet: «Aucun souci officiellement! Mais au fond de moi, je ne peux pas ne pas l’être. Je ne sais pas les calculs que va faire la Fondation Arc-en-Ciel. Je ne doute pas qu’elle tienne ses engagements. Mais si tel ne devait pas être le cas, j’interviendrais».

Et Jacquat, membre influant de l’UCI, de conclure: «Le Tour de Romandie, c’est une partie de ma vie et je ne vais pas le laisser tomber. Mais franchement, je ne le sens pas en danger». Rassurant?

swissinfo, Pierre-Henri Bonvin

Faits

Le Tour de Romandie, créé en 1947, est propriété de la Fondation pour le cyclisme romand, née en 1996 des cendres de l’Union cycliste suisse.
Le Droit d'organisation a été adjugé à la Fondation Arc-en-Ciel (qui dépend directement de l'UCI) depuis 2001 jusqu'en 2011.
L’organisateur est IMG Suisse avec un contrat portant jusqu'en 2011, et une clause de dénon-ciation au terme de cinq ans (soit 2006).

Fin de l'infobox

En bref

- Le Tour de Romandie 2004:

- 128 coureurs au départ, issus de 16 équipes.

- Les étapes:

- 27.4: Prologue Genève-Genève (3,4 km)

- 28.4: 1ère étape: Yverdon – Yverdon (175,2 km)

- 29.4: 2e étape Romont – Romont (156,2 km)

- 30.4: 3e étape: Romont – Morgins (145,7 km)

- 1.5: 4e étape Sion – Sion (127,2 km)

- 2.5: Contre la montre Lausanne – Lausanne (20,4 km).

- Kilométrage total: 628,1, dont 23,8 km contre la montre à travers quatre cantons (Genève, Vaud, Fribourg, Valais).

- Dénivellation totale: montée 7762 m, descente 6945 m.

- Les principaux grands prix de la montagne: Crans-Montana (1545 - toit du Tour); Les Mosses (1445 m); Montagne d’Ovronnaz (1350 m); Veysonnaz (1255 m); Morgins (1290 m), tous GPM de 1ère catégorie

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.