Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Photographie En immersion dans un quartier populaire d'une Genève internationale

Photographe suisse, Christian Lutz a vécu trois mois parmi les habitants des «Libellules», dans la banlieue genevoise. Au final, un livre qui montre le quotidien doux-amer de ce quartier populaire de la ville internationale.

Christian LutzLien externe est distribué par VU, une agence de photographes qui souligneLien externe l’intérêt du livre «Libellules»: «Il aborde ce travail de cartographie de la marge avec la même rigueur qui caractérise sa trilogie sur le pouvoir («Protokoll»; «Tropical Gift»; «In Jesus' name»).»

 A quelques kilomètres du centre-ville de Genève, l’une des villes les plus peuplées de Suisse et centre névralgique européen des organisations internationales, se dressent des tours d'habitation prises en tenaille par les axes routiers qui laissent le quartier désespérément enclavé, à la marge: un panorama que l'on peut retrouver dans la plupart des banlieues de villes européennes.

 S'attachant à montrer le quotidien d'une population, Christian Lutz dévoile le chômage, l'absence de perspectives et le sentiment d'abandon prédominant. En évitant les écueils du misérabilisme comme de l'angélisme, il photographie à hauteur d'homme, embrassant les perspectives des habitants des «Libellules», et produit une série d’images qui disent à la fois l’intimité d’un lieu et ses fractures, souligne VULien externe. Autant d’impressions fugaces et poétiques où la solitude de l’homme est palpable.

 (Texte: swissinfo.ch/VU; images: Christian Lutz)

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.