Navigation

A la pêche aux oiseaux migrateurs

Le marquage individuel des oiseaux migrateurs au moyen d’une bague est une des méthodes les plus efficaces pour étudier et préserver ces animaux. Introduite au Danemark en 1889, la technique s’est rapidement répandue dans toutes les régions du monde. La station de baguage du Col du Bretolet, sur la frontière entre le Valais et la Haute-Savoie, est spécialisée dans l’observation des migrations automnales.

Ce contenu a été publié le 19 septembre 2013 - 10:44

En Suisse, quelque 230 ornithologues s’occupent de capturer, de baguer et de relâcher les oiseux. Leur travail est coordonnée par la Station ornithologique suisse de Sempach.
(Luigi Jorio et Rolf Amiet, swissinfo.ch)

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.