Navigation

Les femmes suisses ont leur mot à dire depuis 1971

Les Suisses se rendent aux urnes ce week-end pour se prononcer sur quatre objets. L’occasion de se rappeler que les femmes peuvent participer aux scrutins depuis seulement 45 ans. Les hommes ont dit «oui» au suffrage féminin le 7 février 1971. (SRF/swissinfo.ch)

Ce contenu a été publié le 26 février 2016 - 08:17

Malgré sa tradition démocratique, la Suisse a été l’un des derniers pays d’Europe à accorder le droit de vote aux femmes.

En 1868, un groupe de femmes du canton de Zurich avait lancé pour la première fois une pétition pour demander le suffrage féminin. Leur initiative avait toutefois été rejetée par la plupart des cantons. 

En Suisse, une modification de la Constitution nécessite un vote populaire. Ainsi, les femmes suisses ont dû attendre que les hommes décident de leur accorder le droit de vote.

Un premier vote fédéral sur la question du suffrage féminin avait été rejeté par 67% des votants en 1959. Les femmes ont dû attendre le 7 février 1971 pour que le droit de vote leur soit finalement accordé au niveau national.

Les premiers cantons qui ont autorisé les femmes à voter furent Vaud et Neuchâtel en 1959. Appenzell Rhodes-Intérieures fut le dernier canton à le faire en 1990.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.