L'Institut suisse de droit comparé fête ses 25 ans

La cérémonie s'est déroulée jeudi à Lausanne en présence de l' ancien président du Conseil italien Romano Prodi, ainsi que de la ministre suisse de Justice et Police Eveline Widmer-Schlumpf.

Ce contenu a été publié le 28 août 2008 - 18:22

Etablissement autonome de la Confédération, l'Institut suisse de droit comparé (ISDC) a été créé en 1978 et a ouvert ses portes en 1982. Il délivre chaque année plus de 200 avis de droit à des clients publics et privés, suisses et étrangers.

Pour célébrer ses 25 ans, la ministre suisse de Justice et Police Eveline Widmer-Schlumpf a loué l'institut et sa riche bibliothèque, qui sont des «outils précieux» non seulement pour les chercheurs, mais aussi pour le législateur helvétique.

«Ils permettent de connaître les solutions en vigueur à l'étranger et de choisir ainsi les meilleures», a déclaré la ministre. Et Eveline Widmer-Schlumpf de rappeler le rôle de l'institut pour le compte d'organisations européennes et internationales.

Ancien président du Conseil italien et de la Commission européenne, Romano Prodi était lui aussi présent à Lausanne. Il y dirigera une séance de colloque intitulé «Ingéniérie juridique et droit comparé».

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article