Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La plupart des jeunes qui fumaient du cannabis mais pas de cigarettes à seize ans passent au tabac (28%) ou deviennent abstinents (49%) à 22 ans. Seuls 7% persistent dans leur habitude, selon une étude de l'Université de Lausanne et du CHUV.

L’objectif était à la fois de déterminer quelles sont les trajectoires des fumeurs de cannabis et de tabac entre 16 et 22 ans et de savoir si les usagers se rabattent sur d'autres substances, l'alcool en particulier, pour compenser un recul de consommation.

Résultat, à partir d’une cohorte de 2954 sujets: le changement principal dans la consommation de cannabis et/ou de tabac se produit vers 20-21 ans, avec l’entrée dans le monde du travail et la fin des expérimentations adolescentes.

A cet âge, la plupart des consommateurs occasionnels (moins de 3 fois par semaine) de cannabis y renoncent. Les gros consommateurs réguliers (3 fois par semaine et plus) continuent ou passent au tabac.

Selon les chercheurs, la plupart des fumeurs de pétards mélangent joint et tabac, lequel suscite une addiction. Conséquence: l'usage du tabac augmente avec l'âge. Parmi les jeunes qui indiquaient fumer seulement du tabac à 16 ans, seul un sur cinq devient abstinent à 22 ans, contre un sur deux pour le cannabis.

Dans leurs conclusions, les chercheurs notent que l'alcool est le principal facteur de risque pour l'usage du cannabis et du tabac. Les buveurs occasionnels sont 4,4 fois plus exposés à l'usage de l'une ou l'autre de ces substances. Les buveurs réguliers 11 fois plus.

Il s'agit par conséquent d'intégrer l'alcool dans les programmes de prévention et de prévoir une stratégie globale indépendante de la substance utilisée, écrivent les scientifiques.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×