Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La Suisse tire la langue sous une chaleur torride



Comme toujours en cas de sécheresse, le danger d’incendie est élevé en forêt.

Comme toujours en cas de sécheresse, le danger d’incendie est élevé en forêt.

(Keystone)

La vague de chaleur continue d'écraser la Suisse. Un nouveau record annuel a été établi mercredi avec 35,7 degrés à Bâle. Et la canicule devrait se maintenir ces prochains jours, avec son lot d’orages et de légers dommages collatéraux.

Le précédent pic de chaleur avait été observé samedi passé. Selon SF Meteo, le service de météorologie de la télévision suisse-alémanique, c’était à Sisseln, dans le canton d’Argovie, avec 35 degrés, tandis que pour MétéoSuisse c’était à Bâle, avec 34,9 degrés.

L'année passée, le record de chaleur a été signalé le 20 août à Genève avec 36,2 degrés. La valeur la plus élevée jamais enregistrée en Suisse l'a été en 2003 à Grono dans les Grisons. Le mercure avait alors indiqué 41,5 degrés.

En Suisse, la température moyenne de juillet était de 19,8 degrés en 2003. Elle était de 22,5 degrés en juillet 2006. Actuellement, elle est de 22 degrés.

Orages

Corollaire des grosses chaleurs, les orages n’ont pas épargné la Suisse ces derniers jours. Mercredi en soirée, des orages, accompagnés parfois de grêle, ont éclaté sur diverses régions de Suisse alémanique, notamment en Suisse centrale et dans l'Oberland bernois.

Les organisateurs de la comédie musicale Dällebach Kari ont d'ailleurs annulé préventivement la première du spectacle prévue sur une scène lacustre à Thoune (Oberland bernois) et l'ont repoussée à lundi prochain.

Mais ces violents orages n'ont pas apporté la fraîcheur souhaitée. Tout au plus ont-ils laissé des dégâts derrière eux. Malgré les précipitations parfois importantes, certaines rivières et lacs manquent d'eau: la sécheresse depuis le début de l'année et la forte évaporation sont en cause.

L'évaporation est très élevée lors de températures de plus de 30 degrés et un ensoleillement presque maximal. La dernière goutte d'humidité est ainsi extraite des sols.

Sécheresse

Ce temps sec affecte surtout l'ouest du Plateau et le Valais. Berne n'a n’a reçu que 375 litres de précipitations par mètre carré depuis janvier. La moyenne habituelle serait de 540 litres. Sur chaque mètre carré, il manque ainsi l'équivalent de 16 arrosoirs.

En Valais, terminé les grillades en forêt ou sur les prairies: le Département cantonal de la sécurité a prononcé mercredi une interdiction générale de faire du feu en plein air sur l'ensemble du canton. Seules des pluies persistantes d'une durée d'au moins trois jours sont en mesure d'écarter le danger d'incendie.

Lundi soir, les pompiers valaisans avaient dû lutter contre trois incendies de forêt, rapidement maîtrisés, et qui n’ont fait que des dégâts matériels.

Jeudi, le canton de Vaud a emboîté le pas au Valais, en interdisant à son tour les feux en forêt à cause de la sécheresse. Et de rappeler qu’allumettes, cigarettes ou mégots doivent être bien éteints avant d'être jetés dans une poubelle. Vaud rappelle en outre que le pompage d'eau en rivières est interdit à partir de dimanche, comme dans le canton de Fribourg.

Les animaux souffrent

Comme les êtres humains, les animaux souffrent de la vague de chaleur. La Protection suisse des animaux (PSA) rappelle leurs obligations légales aux éleveurs: tous les animaux de rente doivent pouvoir se retirer à l'ombre et disposer d'eau en suffisance.

Par manque de connaissances ou par négligence, de nombreux détenteurs d'animaux de rente ne respectent pas les obligations de la protection animale, écrit la PSA mercredi. Des abris peuvent par exemple être installés sur des prairies non arborisées ou une douche fraîche à l'étable.

Par ailleurs, la foudre a tué huit têtes de bétail mercredi soir pendant un orage sur un pâturage du canton de Lucerne.

Les machines aussi

La chaleur affecte également les voitures. Les températures élevées mettent à rude épreuve la batterie des véhicules, ce qui ajouté à l'usage de la climatisation et de la radio cause de nombreuses pannes.

Enfin, ces pointes de chaleur ne sont pas sans conséquences sur la production d'électricité. La puissance de la centrale nucléaire de Beznau, dans le canton d’Argovie, a été réduite mardi de 0,3%. La température de l'Aar, qui lui sert de refroidisseur, a dépassé la valeur limite de 22 degrés.

swissinfo.ch et les agences

Nuits tropicales

Depuis le début de la semaine, les météorologues constatent des nuits tropicales. On parle de nuit tropicale lorsque les températures dépassent les 20 degrés.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, c’était surtout le cas en Suisse romande et au Tessin. Il a fait 23,4 degrés à Lugano, 22 à Pully (à côté de Lausanne), 21,6 à Genève et 21,4 à Neuchâtel.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×