Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Prix des droits humains pour Dick Marty

Dick Marty, apôtre du respect des droits de l'homme.

(Keystone)

Le sénateur et membre du Conseil de l'Europe Dick Marty a reçu samedi à Berne le Prix des droits de l'homme 2007 de la Société internationale pour les droits de l'homme.

Le Tessinois est récompensé notamment pour ses enquêtes sur les prisons secrètes de la CIA en Europe.

Les deux rapports élaborés par Dick Marty pour le Conseil de l'Europe ont apporté un peu de clarté dans ce triste chapitre de violation des droits de l'homme, a indiqué la Société internationale pour les droits de l'homme.

Le parlementaire suisse a accepté sans hésiter la mission que lui confiait le Conseil de l'Europe, a souligné Cornelio Somaruga, président du Centre international pour le déminage humanitaire (CIDH) et ancien président du Comité International de la Croix-Rouge (CICR), lors de la remise du prix dans l'église française de Berne.

Avocat de la Transparence

Dick Marty a toujours défendu l'idée que la lutte contre le terrorisme doit s'accompagner de transparence. Il a aussi fait preuve de ténacité face au gouvernement fédéral qui avait toléré le survol de la Suisse par des avions transportant des prisonniers de la CIA.

Comme cadeau, Dick Marty a reçu une peinture de l'artiste bernoise Ruth Loeb. La section suisse de la SIDH a déjà remis son Prix des droits de l'homme à onze personnalités parmi lesquelles le Dalaï Lama, l'ancien conseiller fédéral Adolf Ogi et l'écologiste Bruno Manser.

Dick Marty, conseiller aux Etats du Tessin, a rendu deux rapports en juin 2006 et juin 2007 dans lesquels il affirme que 14 pays européens ont collaboré avec la CIA sur le transfert de terroristes présumés et leur détention dans des prisons secrètes. Il dénonce aussi l'existence de prisons secrètes de la CIA en Pologne et en Roumanie.

Listes noires de l'ONU

Dick Marty a aussi enquêté sur les listes noires du Conseil de sécurité de l'ONU sur des présumés terroristes. Son rapport doit être présenté lundi à Paris devant une commission du Conseil de l'Europe.

En avril, M. Marty avait déjà critiqué le secret entourant cette liste noire, qui a pour effet le gel des avoirs et l'interdiction de voyager des personnes intéressées. Cette listre illustre, selon le Tessinois, «la dangereuse érosion des droits et des libertés fondamentales qui est en cours, même dans les enceintes mandatées pour les protéger et les promouvoir».

swissinfo et les agences

Dick Marty

Né en 1945 au Tessin, Dick Marty est docteur en droit.

De 1975 à 1989, il a été substitut, puis procureur du canton du Tessin.

Après avoir été membre du gouvernement tessinois, il est sénateur depuis 1995, élu sur les listes du Parti radical (droite).

Depuis 1999, il siège à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, où il préside depuis deux ans la Commission des affaires juridiques et des droits humains.

En 2005 il a été chargé par ce dernier d'enquêter sur les prisons secrètes de la CIA en Europe et a publié en 2006 un rapport accablant envers 14 pays.

En 2007, il reçoit le Prix Europe 2007 du Nouveau mouvement européen suisse (NOMES)

Fin de l'infobox

SIDH

La Société internationale pour les droits de l'homme a été fondée en 1972 en Allemagne sur la base de la Déclaration universelle des droits de l'homme proclamée par l'ONU en 1948.

Cette ONG indépendante compte quelque 30'000 membres opérant dans 26 pays pour promouvoir la compréhension et la tolérance dans tous les domaines culturels et sociaux.

Elle a un statut d'observateur au Conseil de l'Europe à Strasbourg et au Conseil économique et social de l'ONU (ECOSOC).

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.