Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Tour de France: et de deux pour Cancellara

Fabian Cancellara était déjà en maillot jaune pour la victoire de cette 3e étape.

(Keystone)

Le Suisse Fabian Cancellara a remporté mardi la troisième étape du Tour de France disputée entre Waregem (Belgique) et Compiègne, près de Paris.

Autre particularité, c'est en maillot jaune que le Suisse a passé la ligne d'arrivée, puisqu'il mène le Tour depuis sa victoire au prologue de samedi.

Le Suisse vêtu du maillot jaune de leader a réussi un tour de force pour enlever cette 3e étape à Compiègne, la plus longue de l'épreuve avec 236,5 kilomètres.

Lors de cette 4e journée de la Grande Boucle, Cancellara s'est dégagé du peloton dans le dernier kilomètre. Il a devancé sur la ligne l'Allemand Erik Zabel, l'Italien Danilo Napolitano et le Belge Tom Boonen.

Lundi, le Suisse de 26 ans avait été pris dans l'impressionnante chute collective survenue à 2,5 km de l'arrivée de la 2e étape à Gand, se blessant à la main.

Cette 3e étape, longtemps disputée à un train de sénateur, a été marquée par l'échappée de quatre coureurs comprenant les Français Nicolas Vogondy (AG2R), Matthieu Ladagnous (Française des Jeux) et Stéphane Augé (Cofidis).

«Je suis très fier»

Les échappés ont été repris à environ 300 mètres de la ligne d'arrivée et Cancellara a ensuite résisté à tous les sprinters. «A Compiègne, je sais bien faire sur les pavés», a commenté le Suisse, auteur de son 3e succès sur le Tour de France et ancien vainqueur de Paris-Roubaix.

«Gagner une étape avec le maillot jaune à Compiègne, qui est le départ de Paris-Roubaix, c'est parfait. Dans une carrière, il n'y a pas beaucoup d'occasions de faire des choses comme ça. Je suis très fier.»

Augé a profité de son escapade aux avant-postes pour grappiller des points au classement de la montagne et s'est emparé du maillot à pois. «Je le voulais ce maillot, je l'ai eu», a commenté le Français. «Je serai content de le porter au moins une journée.»

Vogondy et Ladagnous se sont échappés les premiers, après 6 km de course seulement. Les deux hommes ont compté jusqu'à 13 minutes d'avance avant d'être rejoints par le Belge Frederik Willems et Augé à 52 km de la banderole.

Les équipes de sprinters ont ensuite accéléré et le peloton est revenu sur les fuyards avant le coup de maître de Cancellara, champion du monde du contre-la-montre.

Mercredi, la quatrième étape conduira les coureurs de Villers-Cotterêts à Joigny, sur 193 km.

swissinfo et les agences

En bref

L'édition 2007 du Tour de France se déroule du 7 au 29 juillet.

Au total, 189 coureurs de 21 équipes y participent.

La course compte deux épreuves chronométrées et six étapes de montagne.

Cette année, aucun favori ne se détache. Les prétendants au maillot jaune sont le kazakhe Alexandre Vinokourov, les Espagnols Alejandro Valverde et Carlos Sastre, le Russe Denis Menchov, l'Allemand Andreas Kloden ou encore l'Américain Levi Leipheimer.

Fin de l'infobox

FABIAN CANCELLARA

Il est né le 18 mars 1981 et est originaire de Wohlen (Berne), mais sa famille est d'origine italienne.

Professionnel depuis 2001, il court depuis 2006 sous les couleurs de Team CSC.

Son palmarès compte 32 victoires, parmi lesquelles le chronomètre des championnats du monde en 2006, le Paris-Roubaix en 2006 et le prologue du Tour de France en 2004 à Liège.

Cette saison, il s'est imposé dans la 1re et la 9e étape du Tour de Suisse.

Fin de l'infobox


Liens

×