Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un podium de plus pour Didier Cuche

Didier Cuche a concédé 40 centièmes au vainqueur du jour.

(Keystone)

Leader de la Coupe du Monde de la spécialité, le skieur suisse prend la deuxième place de la descente de Chamonix, derrière l'Américain Marco Sullivan, qui signe ici sa première victoire.

Le Slovène Andrej Jerman prend la troisième place. A part Ambrosi Hoffmann, 8e, les autres Suisses sont loin derrière.

Didier Cuche était tout sourire au terme de sa course, heureux d'avoir décroché son 39e podium en Coupe du Monde, le 9e de la saison.

«Je suis vraiment content. J'ai perdu un peu de temps dans le bas où j'ai commis une petite faute qui m'a sorti de la trajectoire, a analysé le Neuchâtelois. Mais cette deuxième place me convient, avec Sullivan devant et des coureurs intercalés entre moi, Miller et Walchhofer. C'est tout bon !», a-t-il conclu.

Au classement de la Coupe du Monde de descente, Cuche précède l'Américain Bode Miller de 65 points et l'Autrichien Michael Walchhofer de 121. Le leader du classement de la discipline pourrait bien conserver le globe de cristal remporté la saison passée. A trois épreuves du terme de la saison, Cuche reste le principal favori à sa succession.

Surprises

Ambrosi Hoffmann a partgé la 8e place avec Ivica Kostelic, une des surprise du jour. Le Davosien, qui skie avec des spatules un peu moins taillées que ses adversaires était satisfait.

«C'est bien, mais j'aurais pu faire mieux. Je suis sorti trop large juste avant l'arrivée et j'ai au moins perdu 0''20", a regretté Hoffmann. Le Valaisan Didier Défago (25e) a manqué sa course. Il a connu des problèmes notamment dans la partie intermédiaire.

Avec le dossard 33, Rainer Schönfelder a également causé la surprise en terminant 4e à 50 centièmes de Sullivan. Cette performance, annoncée par son chrono vendredi lors du second entraînement, désigne le slalomeur autrichien comme favori du super-combiné de dimanche.

Un autre Américain

On connaissait l'inénarrable Bode Miller, le technicien Ted Ligety, voilà que l'Oncle Sam nous envoie un nouveau crack. En conférence de presse, Marco Sullivan a savouré son premier succès en Coupe du Monde.

«J'étais persuadé que des gars comme Cuche et Walchhofer allaient me battre, a-t-il avoué, souriant. Terminer devant Cuche, qui est tellement régulier cette saison et qui est pour moi une légende, et Walchhofer qui a gagné tellement de courses, je ne pensais pas ça possible.»

«Quand j'ai vu que j'avais le dossard 11, qui est le chiffre favori de ma soeur, je l'ai tout de suite appelée et je lui ai dit que je sentais bien cette course, a ajouté l'Américain de 27 ans C'est la première fois de ma carrière que je ne suis pas blessé sur une longue période, ce qui explique que je sois régulier dans mes performances.»

Une fois sa victoire acquise, Marco Sullivan a tout de suite appelé son copain Scott Macartney, victime d'une terrible chute la semaine dernière à Kitzbüehl. «A cause du décalage horaire, on l'a tiré du lit, mais il était heureux pour moi», a expliqué le skieur de Squaw Valley.

swissinfo et les agences

Le classement

1. Marco Sullivan, USA, 2.00'11''
2. Didier Cuche, Suisse à 0'40''
3. Andrej Jerman, Slovénie à 0'46''
4. Rainer Schönfelder, Autriche à 0'50''
5. Manuel Osborne-Paradis, Canada à 0'62''
6. Marco Buechel, Liechtenstein à 0'74''
7. Bode Miller, USA à 0'80''
8. ex-aequo Ambrosi Hoffmann, Suisse et Ivica Kostelic, Croatie à 0'88''
10. Klaus Kroell, Autriche à 1'00''

Puis les Suisses:
24. Tobias Grünenfelder à 1'60''
25. Didier Défago à 1'64''
27. Daniel Albrecht à 1'90''
34. Beni Hofer à 2'09''
36. Konrad Hari à 2'16''
39. Cornel Züger à 2'40''
46. Marc Berthod à 2'74''

Fin de l'infobox


Liens

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×