Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

A Zurich, un Letzigrund flamblant neuf!

Dominante rouge, juste avant que le vert du gazon ne recouvre le sol.

(Keystone)

Démoli et reconstruit plus beau qu'avant: le Letzigrund de Zurich sera inauguré dans un mois pour le meeting d'athlétisme.

La ville a présenté cette semaine les derniers préparatifs, dont la pose du gazon qui accueillera trois matches de l'EURO 2008.

Un record: le nouveau stade du Letzigrund à Zurich aura été construit en à peine plus d'un an si l'on ne considère que la deuxième phase des travaux. Selon Rudolf Hirt, chef de projet de l'entreprise Implenia responsable du chantier, «seul un stade en Hollande avait été construit aussi vite, en 13 mois, mais sans toit», a-t-il expliqué à swissinfo lors d'une visite organisée pour les médias.

«Nous n'avons pas eu droit à l'erreur, poursuit Rudolf Hirt. Tout devait être juste du premier coup.» Des couacs, il y en a quand même eu quelques-uns. Ainsi, le jour de la visite, les écrans vidéos ne fonctionnent-ils plus. «On n'a pas encore trouvé quel câble, dans la centaine de kilomètres qu'ils représentent, est défectueux...»

Psychodrame du Hardturm

A l'origine, s'il devait bel et bien être remplacé après 80 ans de bons et loyaux services, le Letzigrund ne devait être terminé qu'en 2009. Mais il y a eu le «psychodrame» du remplacement du Hardturm, censé accueillir les trois matches de l'EURO 08 dévolus à Zurich, mais bloqué par des recours.

Le temps filant à toute vitesse, la ville changeait son fusil d'épaule et décidait de faire du Letzigrund un stade multifonctionnel capable d'accueillir le rendez-vous de 2008.

En un temps déjà record de préparatifs, les architectes étaient choisis (Bétrix & Consolascio et Frei+Ehrenspereger), le budget était complété pour les besoins du football et la votation était organisée. Le 5 juin 2005, le projet était accepté par 70% des Zurichois.

Au total, la construction est estimée à 121 millions de francs – contre 370 pour le projet de nouveau Hardturm, dont la construction n'est pas encore décidée définitivement. Et le résultat, même à un mois du «finish», est déjà très impressionnant.

Elégance aux tons rouges

Le toit, d'abord, frappe tous les passants depuis sa pose en décembre 2006. De fines lamelles d'acacia, un bois feuillu aux tons rouges qui ne peut être taillé qu'en lames assez courtes (60 cm en l'occurrence), donnent toute son élégance à la nouvelle arène. Et souligne, en hauteur, la touche vermeille qui a fait couler pas mal d'encre au bord de la Limmat.

Car, à l'état «naturel», lorsqu'il ne sera pas noir de monde comme le 7 septembre prochain, jour de l'inauguration du meeting d'athlétisme, le stade dégage une forte tonalité de rouge. C'est en effet la couleur de la piste, mais aussi celle des sièges.

«Or les footballeurs, qui jouent sur du vert, n'aiment pas trop être entourés par du rouge, d'où les critiques», précise Patrick Magyar, directeur du meeting d'athlétisme. Mais en attendant le futur Hardturm, dont l'actuel stade sera fermé le 2 septembre, les équipes rivales du FCZ et de GC devront se partager la même pelouse.

Piste «magique»

Outre la surface fraîchement verte du cœur du stade, il manque encore quelques chaises – celles, qui seront blanches et rembourrées – des VIP's. La piste, de son côté, est terminée, pas encore marquée, mais déjà «magique», comme l'ont surnommée les Zurichois.

Pourquoi «magique»? «Le rouge rend les athlètes plus agressifs – c'est quantifié – et donc plus performants, a expliqué Patrick Magyar. De plus, les trois couches de la piste ont été constamment testées durant la construction. Les spécialistes ont pu ajouter juste ce qu'il fallait de composants qui augmentent l'effet rebondissant, sur les couches du fond, alors que la couche supérieure est plus dure.»

Autre particularité sportive du nouveau stade: les virages auront le rayon le plus large du monde, avec 48,8 m, la limite autorisée étant de 50 mètres. «Cela permet aux athlètes de garder une course plus fluide», précise Patrick Magyar.

Des records en perspective, alors? «On ne peut jamais prévoir un record du monde, affirme le directeur du meeting. N'oubliez pas qu'en moyenne, en athlétisme, il n'y en qu'un tous les six ans... et nous en avons eu l'année passée.»

swissinfo, Ariane Gigon Bormann, Zurich

LETZIGRUND

Le stade du Letzigrund avait été inauguré en 1925 par un derby entre les deux équipes de football locales, le FCZ et GC. Il a été plusieurs fois agrandi et assaini.

Pour pouvoir assumer le rôle qu'elle avait accepté (l'organisation de trois matches de l'EURO de football 2008), Zurich a dû changer son programme et transformer le Letzigrund en stade multifonctionnel et non plus seulement dédié à l'athlétisme.

Bloqué par des recours, le nouveau Hardturm avait pris trop de retard. Par contre, le projet du nouveau Letzigrund n'a pas suscité d'opposition: il n'est pas encombré de magasins ou d'hôtels et de restaurants. Et le fait que la piste soit à 8 mètres en-dessous du niveau de la route permet à l'ensemble de ne pas surplomber de trop haut les habitations voisines.

Selon l'utilisation, le stade pourra accueillir entre 26'000 personnes pour des matches de football (31'500 lors de l'EURO, mais sans places debout selon les règles de l'UEFA) et 50'00 personnes (concerts open air), en passant par quelque 29'000 places pour l'athlétisme.

Le stade, dont 62 élégants piliers en acier portent le toit, a obtenu le Prix Acier 2007.

Il compte aussi la plus grande installation solaire de la ville de Zurich: elle couvre quelque 2500 m2 sur le toit du stade.

Fin de l'infobox

LES RENDEZ-VOUS

Le nouveau Letzigrund sera inauguré le 7 septembre avec le meeting d'athlétisme Weltklasse.

Le premier match de football, un derby zurichois FCZ-GC, aura lieu le 22 septembre.

Le 30 septembre est décrété 'journées portes ouvertes'.

Trois matches de l'Euro 2008 y seront joués, les 9, 13 et 17 juin 2008.

Fin de l'infobox


Liens

×