Navigation

Fenêtre n°17: cantons de Bâle-Ville et Bâle-Campagne

Viet Dang

Son origine asiatique, ses longs cheveux noirs, mais surtout sa maîtrise de la danse rendent le bâlois Viet Dang unique en son genre.

Ce contenu a été publié le 17 décembre 2020 - 00:00

Cela peut sembler très cliché, mais l’amour que Viet DangLien externe a pour la danse est venu dès son plus jeune âge. «Depuis ma plus tendre enfance, je rêvais de danser avec les stars sur de grandes scènes», déclare-t-il dans un portrait sur YouTube.

Et il y est définitivement parvenu. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder son carnet d’adresses: Justin Timberlake, Beyoncé, Jennifer Lopez… Il a dansé pour et avec les plus grands artistes américains. Il est aussi chorégraphe et tourne régulièrement dans des publicités ou des clips vidéo. En Suisse alémanique, il est connu pour avoir participé en tant que juré à l’émission Darf ich bitten? (équivalent de Danse avec les stars).

Retrouvez quotidiennement sur notre application 📱SWI plus📱 un résumé de l'actu et échangez entre vous et avec nous sur notre forum.
👉 AndroidLien externe
👉 iPhoneLien externe

End of insertion

Pourtant, ce parcours qui semble tout droit sorti d’un conte de fées ne lui a pas été servi sur un plateau. Viet Dang et sa famille sont arrivés à Bâle à la fin des années 1970, comme les 6000 autres Vietnamiens que la Suisse a accueillis pour raisons humanitaires.

Lui est né dans un camp de réfugiés en Malaisie en 1979 dans des conditions sanitaires et humanitaires catastrophiques, alors que ses parents étaient en transit entre le Vietnam et la Suisse. En 2018, lors d’un pèlerinage sur son lieu de naissance, il disait à SRFLien externe: «Quand je vois par où je suis passé, je me dis que les problèmes de carrière ne sont finalement, en comparaison, que des broutilles.»

Le Bâlois, qui vit depuis 2012 à Los Angeles, est infiniment reconnaissant: «En fuyant le Vietnam, mes parents m’ont offert une incroyable liberté.» Viet Dang a choisi de rendre hommage à cette dernière par la danse.

Voici un florilège de ses prestations:

Contenu externe

L'art dans tous ses états

Cette année, SWI swissinfo.ch a décidé de consacrer son calendrier de l’Avent au monde de la culture – et plus particulièrement de la culture suisse. Concerts annulés, musées fermés, représentations interdites… la crise du coronavirus a durement touché les artistes, tous domaines confondus.

Afin de les soutenir à notre manière et de vous permettre de découvrir leurs univers aussi magiques que variés, nous vous invitons à ouvrir quotidiennement une nouvelle fenêtre, qui dévoilera chaque jour une personnalité. Suivez-nous au gré du mois de décembre et rencontrez ici une rappeuse du Valais, là un danseur de Bâle, ici une écrivaine de Thurgovie, là un trompettiste de Fribourg…

End of insertion


Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.