Navigation

Fenêtre n°24: canton de Saint-Gall

Prya Ragu / Warner Music

Encensée par la BBC, le New York Times ou encore TV5 Monde, Priya Ragu est en passe de devenir la nouvelle star suisse que le monde s’arrache.

Ce contenu a été publié le 24 décembre 2020 - 08:52

Le dernier morceau de la Saint-Galloise Good Love 2.0 est diffusé sur la BBC et fait partie des coups de cœur du journal New York Times, une référence en la matière. Pour TV5 Monde, Priya RaguLien externe est «l’artiste suisse à suivre de près». Et comme si cela ne suffisait pas, le titre figure sur la bande-son de la nouvelle édition du jeu vidéo de football le plus célèbre de la planète, FIFA 2021.

Retrouvez quotidiennement sur notre application 📱SWI plus📱 un résumé de l'actu et échangez entre vous et avec nous sur notre forum.
👉 AndroidLien externe
👉 iPhoneLien externe

End of insertion

Et si l’artiste a signé au printemps un contrat avec la «major» musicale Warner, elle garde les pieds sur terre. En effet, malgré son succès, elle travaille toujours à temps partiel en tant que technicienne de l’aéronautique à Zurich. «C’est la Suissesse en moi qui m’empêche de me laisser aller complètement», avouait-elle récemment dans une interviewLien externe à The Red Bulletin.

Née à Saint-Gall en 1986, ses parents ont fui le Sri Lanka au début des années 80 pour se réfugier en Suisse. Petite, son père avait monté un groupe qui reprenait les musiques de film tamoules de Kollywood (dans le nord de l’Inde on dit Bollywood, dans le sud, Kollywood), dans lequel son frère jouait du clavier et elle chantait.

La musique de Priya Ragu est donc logiquement empreinte de ses origines tamoules, mais aussi de sa passion pour le R’n’B américain. A son sujet, la RTSLien externe écrit: «Avec des racines sri-lankaises, de nombreux voyages en Inde et une vie passée en Suisse, elle injecte dans ses chansons, par petites touches et avec finesse, un métissage de cultures dans un style qui oscille entre R'n'B et soul américaine. Et ça marche!»

Envie de danser? Montez le son et… bon réveillon de Noël à tous!

Contenu externe

L'art dans tous ses états

Cette année, SWI swissinfo.ch a décidé de consacrer son calendrier de l’Avent au monde de la culture – et plus particulièrement de la culture suisse. Concerts annulés, musées fermés, représentations interdites… la crise du coronavirus a durement touché les artistes, tous domaines confondus.

Afin de les soutenir à notre manière et de vous permettre de découvrir leurs univers aussi magiques que variés, nous vous invitons à ouvrir quotidiennement une nouvelle fenêtre, qui dévoilera chaque jour une personnalité. Suivez-nous au gré du mois de décembre et rencontrez ici une rappeuse du Valais, là un danseur de Bâle, ici une écrivaine de Thurgovie, là un trompettiste de Fribourg…

End of insertion
Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.