Navigation

Un écrin en bois pour des montres de luxe

Le nouveau bâtiment d'Omega à Bienne se caractérise notamment par son côté futuriste. Keystone/Peter Klaunzer

L’horlogerie suisse vit une période faste depuis le début des années 2000. Cela a poussé de nombreux fabricants à investir massivement dans les infrastructures. Cela vaut notamment pour Omega, deuxième marque de montres dans le monde après Rolex, qui a inauguré un nouveau centre de production futuriste à Bienne, dans le canton de Berne. 

Ce contenu a été publié le 03 novembre 2017 - 14:27
swissinfo.ch

Le bâtiment d'une superficie de 16'000 m2, qui possède une ossature en bois et qui a été conçu par l'architecte japonais Shigeru Ban, a coûté 150 millions de francs. Edifiée sur la partie ouest de l'aire Omega, la manufacture réunit sous le même toit l'ensemble des processus d'assemblage et de tests de la marque. 

Elle accueille chaque étape de fabrication tout en offrant un espace de stockage. L'architecte japonais, réputé pour ses structures sophistiquées et ses techniques non conventionnelles, a opté pour un mélange d'épicéa suisse et de béton et pour un agencement devant permettre de «fluidifier au maximum le processus de manufacture».

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article