L’économie suisse pourrait relever un peu la tête

Les économistes d’UBS revoient à la hausse leurs prévisions conjoncturelles pour l’année an cours. Ils tablent désormais sur une croissance de 2%, contre 1,7% auparavant. Mais les effets de la crise continuent de se faire sentir sur le marché de l’emploi.

Ce contenu a été publié le 08 février 2010 - 12:24

En Suisse, la récession est derrière nous et l'économie a repris sa croissance, ont expliqué en substance les experts de la grande banque dans leur bilan trimestriel. Ils attendent une impulsion positive du côté des dépenses d'investissement, des exportations et des investissements dans la construction.

L'immigration et le bas niveau record des taux hypothécaires vont soutenir la demande croissante en maisons d'habitation, expliquent-ils. La consommation doit également prendre l'ascenseur en dépit de l'influence négative de la hausse du chômage.

Mais en attendant cette reprise, le marché suisse de l’emploi continue de souffrir. En janvier, le nombre de sans-emploi a encore connu une légère hausse. Il a augmenté de 0,1 point, passant de 4,4 à 4,5%. A fin janvier, 175’765 chômeurs étaient inscrits auprès des offices régionaux de placement, soit 3025 de plus qu'en décembre dernier, selon les chiffres révélés lundi par le Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco).

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article