La construction a le vent en poupe

En Suisse, le boom de la construction dope la création d'entreprises. Keystone

Il y a de plus en plus d'entreprises de construction en Suisse. Le boom enregistré dans le secteur pousse en effet de nombreux ouvriers à se mettre à leur compte.

Ce contenu a été publié le 31 janvier 2007 - 16:22

Selon les statistiques publiées mercredi par l'entreprise de renseignements commerciaux Creditreform, le secteur le plus touché par les faillites est en revanche celui de la restauration.

L'an dernier, la construction a vu l'effectif net (résultant de la soustraction des radiations aux nouvelles inscriptions) de ses sociétés bondir de 2190. Ce chiffre est en envol de 75,6%, indique l'institut de recouvrement de créances et de renseignements Creditreform.

Fribourg, le Valais, les Grisons, Uri et Obwald sont les cantons qui voient fleurir le plus de nouvelles enseignes dans le bâtiment. Creditreform souligne au passage qu'Obwald tire vraisemblablement profit de sa nouvelle politique fiscale très favorable aux entreprises, ce qui a eu pour effet de doper les installations dans cette région, et donc les besoins en locaux.

Si la construction connaît une vigueur incontestable, les sociétés de services sont également en plein élan. Leur croissance nette s'est inscrite à 5311 (+ 27,9%). Dans ce secteur très vaste, la part des entités actives dans la restauration a continué à s'étendre, de pas moins de 540 unités nettes (+ 7,6%).

Nombreuses faillites dans la restauration

La branche des restaurants affiche toutefois une tendance aux faillites très élevées. Pas moins de 641 bistrots, cantines et autres traiteurs ont déposé le bilan l'an dernier, un chiffre en hausse de 1,1% par rapport à 2005. Sur un total de 4528 faillites d'entreprises, la restauration est ainsi le premier secteur dans les débâcles.

La construction affiche de son côté 237 insolvabilités sur l'an dernier. Cette branche et celle de la restauration sont caractérisées par de très nombreuses petites entités, souvent peu solides. Leurs associations faîtières se plaignent d'ailleurs souvent d'un trop grand nombre d'acteurs dans leur secteur respectif.

Industrie moins dynamique

Les statistiques de Creditreform font encore ressortir que les branches de l'industrie et du commerce sont moins dynamiques en terme de création d'entreprises. Les deux secteurs affichent certes des progressions de la croissance nette, mais le phénomène résulte uniquement d'une très forte diminution des radiations.

Dans les deux domaines, le nombre de nouvelles inscriptions est en déclin.

swissinfo et les agences

Faits

Sur 1000 entreprises, toutes branches confondues, 9,8 ont déposé leur bilan l'an dernier.
Sur 1000 toujours, 13,2 faisaient fiasco dans le bâtiment, 12,4 dans le commerce, 10,4 dans les services et 8 dans l'industrie.

End of insertion

Creditreform

L'Union Suisse Creditreform est le leader suisse dans le domaine des renseignements commerciaux et du recouvrement de créances avec près de 60% du marché.

Créée il y a plus de 125 ans, l'entreprise dispose de huit bureaux indépendants en Suisse et d'un réseau de 180 agences en Europe.

Les 200 collaborateurs de Creditreform en Suisse mènent chaque année plus de 80'000 enquêtes.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article