Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

On s'est déguisé, on a fêté, on a dansé et on a bien rigolé dans les rues en Suisse pour célébrer la nouvelle année, comme ici à Veyey (VD).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Les "Bonne année" ont résonné dans les villes suisses. Dimanche à minuit, par une température très douce pour la saison, des centaines de milliers de personnes se sont retrouvées dans les rues pour regarder les feux d'artifice et partager une flûte de champagne.

A Genève, une foule très nombreuse, selon un porte-parole de la police, n'a pas été refroidie par la pluie intermittente. Quelques dizaines de milliers de personnes ont assisté aux concerts, notamment de rap, sur les quatre scènes musicales qui avaient été prévues sur un quai de la ville.

Les festivités organisées autour du lac ont attiré environ 200'000 personnes au total, selon les chiffres de la police genevoise. Elles se sont déroulées dans la bonne humeur.

Aucun incident n'a été signalé sur ces sites, a précisé à l'ats un porte-parole de la police Jean-Claude Cantiello. Elle est toutefois intervenue à une vingtaine de reprises pour des conflits et des bagarres entre particuliers ou entre clients et employés. Et seuls deux à trois accidents "sans dommage" ont été observés.

Dizaines d'interpellations

Les effectifs policiers pour encadrer ces festivités étaient "adaptés au Nouvel An" et à la situation internationale, "comme chaque année", a également affirmé le porte-parole.

Nombre d'entre eux ont été appelés pour une intervention, vers 01h00, dans un magasin en rénovation où près de 100 manifestants les ont accueillis par des jets de bouteilles. Des dizaines de personnes ont été interpellées. A Bâle, la police a aussi dû intervenir pour empêcher l'occupation d'une maison.

Lausanne en silence

A Lausanne, la place St-François s'est silencieusement animée au son des platines des DJ's venus, et c'est une première, pour une "silent disco". Quelque 5000 personnes se sont aussi rassemblées aux abords de la Cathédrale, selon la police municipale.

Aux douze coups de minuit, le ciel de Vevey (VD) a ébloui les spectateurs venus en nombre admirer les feux d'artifice depuis la place du marché. S'agissant de la sécurité, la police cantonale n'a "rien noté qui sorte de l'ordinaire", selon un porte-parole.

Le champagne a aussi coulé dans les rues de Porrentruy (JU), où une centaine de personnes ont trinqué au son des feux d'artifice. A Bienne, les fêtards se sont rassemblés sur la place du Ring, au coeur de la vieille ville.

200'000 spectateurs à Zurich

Les stations de ski n'ont pas été en reste. Les feux d'artifice ont résonné dans les montagnes valaisannes et vaudoises. Et les yeux ont brillé aux couleurs des spectacles pyrotechniques. Toute autre ambiance à St-Cergue (VD) où le passage au Nouvel An s'est effectué en méditation, au son de la flûte et du didjeridoo.

A Zurich, près de 200'000 spectateurs se sont massés sur les rives du lac pour le grand feu d'artifice de 20 minutes. En raison des nuages, les fusées ont été tirées seulement jusqu'à 100 mètres de haut, et non 350 mètres, pour que le public puisse voir le spectacle pyrotechnique. Le temps est cependant resté sec.

Plus la nuit avançait et plus les forces de police ont été sollicitées. Elles étaient à pied d'oeuvre de manière ininterrompue dans la deuxième partie de la nuit surtout pour séparer des personnes alcoolisées qui en étaient venues aux poings, précise la police de la ville. Toutefois, la manifestation s'est majoritairement déroulée dans le calme.

Nouvel An au son des cloches

C'est en revanche sous la pluie qu'à Bâle la grande cloche de la cathédrale a salué la nouvelle année. Elle a été suivie par toutes les cloches de la ville et par un feu d'artifice sur le Rhin.

La nuit a été chaude pour la police et les secouristes. La police a reçu 178 appels urgents (118 l'année passée) et procédé à 58 interventions (74). Les secouristes, quant à eux, sont intervenus 43 fois (36), notamment pour des cas liés à un excès d'alcool. Les pompiers ont été appelés à huit reprises.

Dans la capitale fédérale, la tradition veut que la population se rassemble sur la place de la cathédrale, en vieille ville, où la gardienne de la tour a sonné les douze coups de minuit sur la grande cloche. A St-Gall et Schaffhouse, des festivités se sont aussi déroulées dans le centre historique de la ville.

Dans ce dernier canton, la police a procédé à une centaine de contrôles, notamment d'individus alcoolisés, pour des bagarres ou l'usage de feux d'artifice trop près de rassemblements de personnes. Il n'y a cependant eu aucun blessé signalé.

Lugano aussi a vécu une soirée festive et plutôt calme, annonce la ville tessinoise. Elle ne dénombre que quelques cas d'ébriété, une dispute entre amants, des vols, des arrestations pour possession de marijuana.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS