Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Tariq Ramadan renvoyé par une uni hollandaise

L'universitaire suisse Tariq Ramadan a été renvoyé par l'université Erasmus et la ville de Rotterdam, qui n'ont pas apprécié une intervention à la télévision iranienne perçue comme un soutien au régime de Téhéran.

Tariq Ramadan, l'un des experts de l'islam les plus connus et les plus controversés en Europe, avait été nommé «conseiller à l'intégration» de la ville et professeur à l'université de Rotterdam en 2007. Dans un communiqué, les deux institutions précisent que la présentation par Tarik Ramadan de l'émission «l'Islam et la Vie» sur la chaîne de télévision iranienne Press TV est «incompatible» avec les emplois qu'il occupait à Rotterdam.

Tariq Ramadan a continué à participer à ce programme télévisé après les élections iraniennes, «qui ont étouffé la liberté d'expression en Iran», d'après le communiqué. En vacances au Maroc, l'universitaire suisse a indiqué qu'il ferait appel de cette décision qu'il juge «naïve et simpliste».

Né à Genève en 1962, Tariq Ramadan est le petit-fils de l'Egyptien Hassan al-Banna, fondateur des Frères musulmans. Invité de nombreux débats télévisés, il est régulièrement accusé d'entretenir des liens avec les islamistes les plus radicaux. En 1995, la France l'avait interdit d'entrée avant de reconnaître qu'aucune charge ne pesait contre lui.

Tariq Ramadan a exercé dans plusieurs universités, dont celles de Genève et Fribourg. En 2004, les Etats-Unis lui ont refusé un visa, ce qui l'a empêché d'occuper une chaire dans l'Indiana. En 2005, Tony Blair l'a nommé dans une commission chargée d'enrayer l'extrémisme islamique.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×