Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Prison avec sursis pour une excision

Un couple de Somaliens écopent de deux ans de prison avec sursis pour avoir fait exciser leur fille en Suisse.

Répondant de lésion corporelle grave, les deux accusés risquaient jusqu'à 11 ans de prison. Mais dans son jugement prononcé jeudi, la Cour suprême du canton de Zurich s'est dite convaincue de la bonne foi du couple, qui ignorait que la pratique de l'excision était interdite en Suisse.

Les parents devront verser à leur fille des dommages-intérêts et une indemnité pour tort moral, dont la hauteur n'a pas encore été déterminée.

Découvert l'an dernier lors d'un examen gynécologique à l'hôpital pédiatrique de Zurich, le cas remonte à 1996. Selon l'accusation, l'excision de la fillette âgée alors de deux ans avait été pratiqué au domicile de ses parents dans l'Oberland zurichois, par un Somalien de passage qui n'a pas pu être formellement identifié.

C'est le premier procès pour un cas d'excision sur sol helvétique. Le 11 juin dernier, la justice fribourgeoise avait déjà condamné à six mois de prison avec sursis une réfugiée somalienne pour avoir exposé sa demi-sœur à l'excision dans son pays d'origine.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×