Ringier veut remettre la «Weltwoche» à flot

Ringier a racheté Jean Frey AG jeudi dernier. Keystone

Le patron de Ringier veut attirer les intellectuels vers la «Weltwoche». Le périodique, qu'il vient d'acquérir, accordera plus de place au texte.

Ce contenu a été publié le 30 décembre 2001 - 18:19

Michael Ringier ne se fait aucun souci pour les autres titres rachetés jeudi dernier à l'éditeur bâlois Jean Frey AG. En revanche, la «Weltwoche», depuis longtemps déficitaire, doit être remise à flot.

«La Weltwoche est un cas plus épineux», a déclaré l'éditeur dans une interview au «SonntagsBlick». Selon lui, le journal doit mieux répondre aux attentes des intellectuels. Michael Ringier entend donc en faire un périodique accordant plus de place au texte.

Outre la «Weltwoche», Jean Frey AG publie le «Beobachter», «Bilanz» et le magazine de télévision «TR 7». Michael Ringier n'envisage pas de fusionner «TR 7» avec la revue «Tele» de son groupe. Aucun titre repris ne sera supprimé.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article