Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Chasser les erreurs informatiques avec une pincette

Pas toujours facile de s’y retrouver dans le monde des ordinateurs.

(Keystone)

Mené par l’Université de la Suisse italienne et soutenu par l’Union européenne, le projet PINCETTE a pour ambition d’accroître la fiabilité de la mise à jour des systèmes informatiques complexes. Rien de moins.

Comme n’importe quel simple ordinateur personnel, les systèmes informatiques qui gèrent des installations très sophistiquées telles que les réseaux de distribution énergétique ou les instruments de contrôle du trafic aérien doivent être régulièrement mis à jour.

Ces opérations prennent du temps , coutent de l’argent et impliquent un risque d’erreurs pouvant occasionner des graves conséquences. Car la plus petite modification peut perturber tout le système.

C’est ce qui a incité la faculté d’informatique de l’Université de la Suisse italienne (USI) de Lugano de lancer un projet de recherche de trois ans (cofinancé par l’UE) qui vise à la création d’une nouvelle technologie capable de rendre ces processus plus efficaces et plus simples.

Plus sûr et moins cher

C’est la raison pour laquelle le projet a été baptisé PINCETTE: «Le but de notre travail est d'identifier et d’éliminer jusqu’à la plus petite faute de logiciel dans les grands et complexes systèmes mis en réseau», explique Natasha Sharygina, professeure à l’USI et responsable du Laboratoire de vérification formelle et de sécurité et, donc, de toute l'opération.

C’est précisément son domaine de recherche qui est à l’origine du projet: Natasha Sharygina a en effet mis au point, en collaboration avec l'entreprise ABB, un système de vérification entièrement automatisé des mises à jour informatiques.

«Les logiciels évoluent et deviennent de plus en plus complexes avec le temps, avec malheureusement des effets négatifs sur leur fiabilité. Les techniques actuelles d'analyse n'offrent pas de garanties suffisantes, car c'est impossible de tester le système dans son entier après chaque petite modification» , explique la spécialiste.

L’équipe de chercheurs (qui compte aussi des partenaires privés) prévoit en particulier d’accroître la fiabilité d'au moins le 70%, tout en limitant fortement le temps et l'intervention humaine nécessaires pour valider les modifications et garantir la compatibilité.

Ceci permet de faire des économies considérables car on estime actuellement que «les coûts liés à la mise à jour d’un logiciel oscillent entre 40 et 70% du coût de l’ensemble du système pendant toute sa durée de vie», relève Natasha Sharygina.

Des réacteurs au drones

Concrètement, «en recourant à différentes méthodes et techniques de simulation, de démonstrations mathématiques et de tests, PINCETTE veut créer un système automatisé capable de détecter et de corriger les erreurs».

Dans cette optique, ajoute la professeure, cette technologie PINCETTE ouvre la voie à de nombreuses applications, comme les programmes de contrôle d'un nouveau réacteur thermonucléaire en Finlande ou les logiciels de sécurités des drones. Systèmes dont on a tout intérêt à diminuer tout risque de disfonctionnement.

Lors de la présentation du projet, Hana Chockler, chercheuse chez IBM, a souligné que «les résultats du projet ouvriront une nouvelle ère qui permettra aux concepteurs, aux développeurs et aux utilisateurs de systèmes de contrôle en réseau de repérer et d’éliminer les bugs avant qu'ils ne causent des dommages graves ou même l’effondrement de tout le système».

PINCETTE en deux mots

Le budget du projet atteint 2,8 millions d’euros (3,7 millions de francs) pour 36 mois.

Coordonné par le centre de recherche d’IBM à Haïfa, le projet réunit divers partenaires de l’USI: les Universités d’Oxford et de Milan-Bicocca, le Centre de recherche technique VTT de Finlande, Israel Aerospace Industries et ABB.

Fin de l'infobox

swissinfo.ch


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.