Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Baisse de la pollution due au trafic routier

Malgré la hausse du trafic, en Suisse, la pollution a fortement diminué ces dernières années et devrait continuer de régresser. Mais l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) appelle à intensifier les efforts pour réduire les émissions de CO2, qui restent inquiétantes.

La sévérité croissante des normes applicables aux gaz d'échappement et les prescriptions relatives à la qualité des carburants ont permis de diminuer les émissions de polluants atmosphériques dus à la circulation routière.

Les émissions d'oxydes d'azote ont été réduites de plus de 50% depuis 1990 pour atteindre 39'000 tonnes par an. Elles devraient tomber à 12'000 tonnes d'ici 2035, précise le rapport de l’OFEV publié jeudi, qui prend en compte la période allant de 1990 à 2035.

Les émissions d'hydrocarbures ont quant à elle baissé de 80% pour s'établir à 17'000 tonnes par an. Elles devraient passer à 8’100 tonnes d'ici 25 ans.

Par contre, le bilan est un peu moins rose du côté du dioxyde de carbone (CO2). Les progrès techniques n'ont pas réussi à compenser la hausse du trafic. Selon les prévisions de l'OFEV, les émissions dues à la circulation routière devraient rester au-dessous des 14,4 millions de tonnes atteintes en 2010 pour descendre à 12,8 millions de tonnes en 2030. Elles retrouveraient alors le niveau de 1990. A noter que 85% des gaz à effet de serre sont libérés sous forme de CO2.

L'Office pointe du doigt plusieurs problèmes. Les démarrages à froid sont responsables d'émissions importantes. Le moteur rejette en effet jusqu'à 80% de CO2 sur les premiers kilomètres car le catalyseur ne réduit pas de manière optimale les rejets tant que les gaz d'échappement n'ont pas chauffé.

La vogue des deux-roues motorisés inquiète aussi l'OFEV. Car, en moyenne, un motocycle à moteur deux temps émet dix fois plus d'hydrocarbures au kilomètre qu'un véhicule de tourisme.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.