Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Baisse du jeu en Suisse

En 2009, le chiffre d’affaires du marché suisse des loteries et paris s’est élevé à 2,833 milliards de francs. L’Office fédéral de la justice (OFJ) note un léger recul de 18 millions de francs par rapport à 2008.

Selon une statistique publiée jeudi par l’OFJ, l’année dernière, les amateurs de loteries et paris ont dédié moins d’argent à leur activité. En moyenne, chaque habitant a dépensé 364 francs. Ce qui représente six francs de moins qu’en 2008.

Le produit brut des jeux, soit la différence entre les mises des joueurs et les gains qui leurs sont versés, s'est élevé à 899 millions de francs. C'est là aussi un montant légèrement inférieur à l'année précédente.

En termes de chiffre d’affaires, Swiss Lotto reste en tête. Ses ventes ont progressé de 2,3 millions de francs en 2009 et s'élèvent à 547 millions de francs. Quant à l'Euro Millions, il a subi un léger recul d'environ 0,8 million de francs pour atteindre 453 millions de francs.

Les paris sportifs ont subi une sensible érosion. Dans ce secteur, le chiffre d’affaires qui se monte à 50 millions de francs a chuté de 6 millions. L’OFJ explique cette baisse par la concurrence des paris illégaux sur Internet.

Swisslos (Loterie Intercantonale pour la Suisse alémanique et le Tessin) et la Loterie Romande proposent en Suisse 90 jeux. En 2009, ces deux organismes ont reversé la somme de 545 millions de francs dans les fonds cantonaux de loterie et du sport, ainsi qu’à des associations faîtières dans le domaine du sport.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×