Le TF se penchera sur la mafia des cigarettes

Après le Tribunal pénal fédéral (TPF), le Tribunal fédéral (TF) se penchera également sur la mafia italo-suisse de cigarettes. Le Ministère public de la Confédération (MPC) précise mardi avoir fait recours contre le jugement. Et malgré leur acquittement, sept des accusés n'acceptent pas le verdict.

Ce contenu a été publié le 12 janvier 2010 - 17:58

L'affaire avait été présentée comme la plus importante de crime organisé jugée en Suisse. Le procès, qui s'est tenu en juillet 2009 devant le TPF, avait accouché d'une souris: seuls deux accusés avaient été condamnés à des peines de prison, dont l'une
avec sursis, pour soutien à une organisation criminelle.

Huit hommes et une femme étaient soupçonnés d'avoir jeté les bases du marché noir de cigarettes en Italie dans les années 90 et blanchi en Suisse jusqu'en 2001 plus d'un milliard de fonds mafieux.

Après avoir examiné le jugement, le MPC a décidé de recourir auprès de la Haute-Cour à Lausanne. Le recours est en cours d'élaboration.

Les défenseurs des sept personnes acquittées ont également précisé vouloir faire recours. Ils refusent en particulier de payer des frais de procédure à hauteur de deux millions de francs ainsi que le fait de ne pas avoir touché de dédommagement.

On ignore encore ce que vont faire les deux personnes condamnées. Un Italien de 70 ans a écopé d'une peine de prison de deux ans et neuf mois, dont deux ans avec sursis. Un compatriote âgé de 64 ans s'en est tiré avec une peine de deux ans avec sursis.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article