Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Covid-19 Coronavirus: «Nous devons poursuivre sur la même ligne», affirme Alain Berset

(Keystone / Georgios Kefalas)

«La situation n'est pas hors de contrôle, mais les chiffres continuent tous d'augmenter», a souligné vendredi le ministre de la Santé Alain Berset. Les autorités exhortent la population à conserver sa discipline et à ne pas se déplacer lors du week-end de Pâques. 

Les derniers développements:

  • Les autorités suisses et la police appellent vivement la population à rester chez elle malgré le beau temps
  • Samedi matin, 19'781 personnes avaient été testées positives en Suisse et 607 étaient décédées
  • Le Conseil fédéral veut relever de 20 à 40 milliards de francs les crédits alloués aux entreprises
  • Le gouvernement prend des mesures pour garantir l'approvisionnement en biens médicaux
  • Plus de 2100 Suisses bloqués à l'étranger ont été rapatriés jusqu'à présent


Quelle est la situation en Suisse? 

Fin de l'infobox

Le nombre de personnes testées positivement au Covid-19 continue à progresser en Suisse. Samedi matin, la Suisse comptait 19'781 personnes atteintes. Dans le pays, 607 personnes ont désormais trouvé la mort après avoir contracté le coronavirus.

Les cantons de Vaud, de Genève, du Tessin et de Zurich sont les plus touchés. Le nombre de décès est particulièrement élevé au Tessin, qui dénombre plus de 150 morts.

>> Les cas de coronavirus en Suisse

new map

graph

Notre graphique s'est basé sur les chiffres de l'Office fédéral de la santé publiqueLien externe jusqu'au 23 mars, mais en raison de retards dans le traitement de certaines données nous utilisons actuellement les chiffres fournis directement par les cantons. La source est une interfaceLien externe gérée par l'Office statistique du canton de Zurich. Cette modification explique le doublement du nombre des cas le 23 mars.

Fin de l'infobox

Cas par million

Cas de coronavirus par million

«Pour que la situation soit maîtrisée, il faut que ces chiffres arrêtent d’augmenter, a souligné vendredi le ministre de la Santé Alain Berset. Or nous n’avons pas encore atteint le sommet, ni pour les infections, ni pour les hospitalisations.»

Alain Berset a douché les espoirs d'un retour rapide à la normale: «Tout le monde a envie que cette situation évolue, que nous puissions en sortir. C’est absolument compréhensible, mais ne sommes pas en train de gravir un sommet. Ça n’est pas comme à la montagne, quand on a atteint le sommet de la montagne et que c’est fini. Nous avons à maîtriser une situation épidémique complexe.»

Le ministre de la Santé a appelé la population à poursuivre ses efforts, alors que la météo printanière s'installe sur le pays et que les Fêtes de Pâques approchent. «Nous devons pouvoir tenir bon, comme société, tous ensemble. Plus que jamais, nous devons continuer ce travail de longue haleine.»

Le soleil et les températures douces prévues ce week-end inquiètent également les autorités cantonales, qui craignent qu’elles ne provoquent des rassemblements, alors que le pic de la pandémie n'est pas encore atteint.

Plusieurs cantons ont pris des mesures très concrètes. A Lucerne, tous les quais qui longent la rade du lac des Quatre-Cantons, d'ordinaire noirs de monde, seront fermés dès samedi. Une mesure qui existe déjà au Tessin depuis plus de deux semaines, aux abords des lacs de Locarno et de Lugano.

La Conférence des commandants des polices cantonales exhorte les Suisses à renoncer aux voyages inutiles et surtout à ne pas se rendre au Tessin. Elle demande à la population d'éviter les déplacements ou activités à risque, afin de ne pas surcharger les urgences des hôpitaux. 


Quelle est la situation dans les hôpitaux suisses?

Fin de l'infobox

Le système de santé n'est pas saturé pour l'instant. Le taux de remplissage des hôpitaux a toutefois augmenté de 15% ces dernières 24 heures, a indiqué vendredi Alain Berset. 

>> Reportage à l'Hôpital cantonal de Fribourg:

hot

vidéo RTS

Plusieurs cantons ont accepté d'accueillir des patients français de la région de Franche-Comté et du Grand Est, dont les hôpitaux sont saturés avec l'arrivée massive de malades du Covid-19. L'Allemagne et le Luxembourg ont également pris en charge des Français atteints du coronavirus.

>> Lire notre article: Coronavirus: les bonnes relations franco-suisses mobilisées pour sauver des viesLien externe


Quelles sont les dernières mesures prises par le Gouvernement?

Fin de l'infobox

Le Conseil fédéral veut relever à 40 milliards de francs les crédits alloués aux entreprises qui rencontrent des difficultés en raison de la crise du coronavirus. Le volume de cautionnements de 20 milliards de francs déjà garantis par la Confédération devrait en effet être dépassé ces prochains jours.

Le Conseil fédéral a également pris vendredi une série de mesures pour garantir l'approvisionnement en biens médicaux. Les cantons devront notamment communiquer l'état de leurs stocks d'appareils respiratoires, de tests de diagnostic, de masques chirurgicaux, de vêtements de protection ou de médicaments contenant certaines substances actives. 

La mesure permettra d'identifier et de combler à tempsles goulots d'étranglement en matière d'approvisionnement.

>> La conférence de presse du Conseil fédéral du vendredi 3 avril:

(7)

Quelles sont les restrictions en vigueur en Suisse?

Fin de l'infobox

Le gouvernement suisse a déclaré la situation extraordinaire d'après la loi sur les épidémiesLien externe, le stade le plus grave. Il a prononcé toute une série de mesuresLien externe visant à limiter la propagation du virus: 

  • interdiction des rassemblements publics et privés de plus de 5 personnes
  • fermeture des établissements publics et des commerces non indispensables (pharmacies et supermarchés restent ouverts)
  • fermeture de toutes les écoles
  • interdiction de toutes les manifestations publiques et privées, y compris les manifestations sportives, les activités associatives et les marchés

Ces restrictions sont valables jusqu'au 19 avril, et seront très certainement prolongées. Ceux qui ne les respectent pas risquent des amendes. 

>> Les règles d'hygiène préconisées par le GouvernementLien externe

Le Gouvernement recommande aux personnes de plus de 65 ans de rester chez elles, sauf si elles doivent se rendre chez le médecin. Il demande aux autres classes d'âge de ne sortir que pour une raison impérieuse, comme faire ses courses, se rendre chez les médecin ou à la pharmacie, aider quelqu'un ou se rendre au travail si le télétravail n'est pas possible. 

Les transports publics doivent être évités au maximum. Dans toutes les situations, une distance de 2 mètres avec les autres individus doit être respectée. Une enquêteLien externe auprès de la population révèle que les règles du Gouvernement sont bien acceptées et plutôt bien respectées.

ÉCOLES FERMÉES, KIOSQUES OUVERTS Coronavirus: comment définir ce qui est essentiel?

Face à la pandémie, la Suisse a interdit toutes les activités non-essentielles. L'occasion de réfléchir à ce qui compte vraiment pour la société.

Les cantons peuvent désormais ordonner, pour une durée limitée, la fermeture des activités de certaines branches de l'économie. La nouvelle réglementation fait suite à une décision du Tessin de fermer entreprises et chantiers sur son territoire. 


Quels sont les impacts économiques du coronavirus en Suisse?

Fin de l'infobox

Pour la Suisse, une fermeture partielle des activités de deux mois coûterait entre 51,7 et 85,6 milliards de francs et amputerait le taux de croissance annuel de 7,8 à 12,9 points de pourcentage, selon une étude de l’institut allemand Ifo. Pour trois mois, le scénario s'élève entre 69 et 119 milliards de francs ainsi que 11 à 19 points de pourcentage de croissance perdus.

Jusqu’à présent, les autorités suisses ont reçu 1,17 million de demandes de chômage partiel, ce qui représente presque 20% des travailleurs actifs. Le groupe aérien Lufthansa, maison-mère de la compagnie Swiss, va mettre plus de 60% de ses salariés au chômage partiel pour faire face à la chute drastique du trafic aérien.

Le taux de chômage s'élève à 2,7%, le nombre de sans emploi a augmenté de 26'000 personnes depuis la mi-mars.

Des solutions rapides et ciblées plutôt qu'une compensation générale, afin de gérer une crise appelée à durer plusieurs mois. C’est la stratégie suivie par le gouvernement pour atténuer les dommages économiques de la crise. 

Au total, les crédits d'urgence débloqués pour lutter contre les conséquences de la pandémie s'élèvent à près de 50 milliards de francs. 

Quelle est la situation dans le monde?

Fin de l'infobox

Le nombre des cas confirmés d'infection par le coronavirus dans le monde dépasse le millionvendredi, et celui des décès les 52'000, selon un comptage de l'AFP. Le président de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a affirmé être très préoccupé par la croissance exponentielle des nouveaux cas de Covid-19 sur toute la planète. 

L'Europe reste le continent le plus touché. Malgré les mesures de confinement, les bilans ne cessent de s'alourdir: près de 14'000 morts en Italie et 10'000 en Espagne, les deux pays qui payent le plus lourd tribut à la pandémie. En France, le bilan a été porté à 5300 morts, dont près de 900 personnes décédées dans des maisons de retraite.

Les Etats-Unis sont toutefois en passe de devenir le nouvel épicentre de la pandémie, avec un quart des cas enregistrés. Le nombre des décès en 24 heures a de nouveau établi un sinistre record: 1169 morts, selon le comptage de l'université américaine Johns Hopkins, qui fait référence. Ce chiffre constitue une hausse énorme, de près d'un tiers, par rapport au précédent bilan quotidien (884 morts) de la même université.

En chiffres absolus, c'est le bilan sur 24 heures le plus élevé jamais enregistré dans un pays depuis le début de la pandémie. L'Italie a toutefois frôlé le millier de morts (969) le 27 mars avec une population cinq fois moins nombreuse que celle des Etats-Unis. Au total, 5926 personnes sont décédées depuis le début de la pandémie aux Etats-Unis.

Les économies sont ravagées par ce fléau, comme le montre un autre chiffre dramatique: en une semaine, 6,6 millions d'Américains ont perdu leur emploi. La moitié de l'humanité est à l'arrêt, soumise à des mesures de confinement parfois extrêmement strictes.

Au total, l'impact de la pandémie sur l'économie mondiale pourrait atteindre de 2000 milliards à 4100 milliards de dollars. La somme représente entre 2,3% et 4,8% du produit intérieur brut (PIB) mondial, estime vendredi la Banque asiatique de développement (ADB).

> > Vous trouverez iciLien externe les informations de l'OMS, et iciLien externe les rapports quotidiens de la situation mondiale (en anglais)

Y a-t-il encore beaucoup de Suisses bloqués à l'étranger?

Fin de l'infobox

Depuis le 24 mars, le Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) a rapatrié plus de 2100 Suisses via 16 vols spéciaux, notamment depuis l'Amérique du Sud et l'Afrique du Nord. La plus grande opération de rapatriement jamais organisée par les autorités helvétiques va se poursuivre ces prochaines semaines, avec des vols en provenance de tous les continents.

dossiers

Le coronavirus en Suisse

Le coronavirus progresse en Suisse, les autorités ont pris des mesures exceptionnelles qui bouleversent la vie dans le pays.

Des milliers de Suisses sont encore bloqués à l'étranger, indique le DFAE. Environ 11'200 personnes sont inscrites sur l'application Travel Admin (Android Lien externe/ iPhoneLien externe). Le Gouvernement demande à tous les Suisses en déplacement à l'étranger de revenir au pays. Les Suisses établis de manière permanente à l'étranger peuvent toutefois rester chez eux. 

La ligne d’urgenceLien externe du DFAE a déjà reçu plus de 20'000 appels et courriels. «Notre plus grand défi est de parvenir à répondre aux attentes très élevées des ressortissants suisses, a indiqué Johannes Matyassy, chef de la Direction consulaire. On ne peut pas tout faire, nous ne pouvons pas venir vous chercher en hélicoptère sur une île isolée. Mais nous faisons tout notre possible et nos représentations à l’étranger sont en pleine action.»

Les Suisses de retour au pays doivent se soumettre à une quarantaine de 10 jours. 


Et les Suisses résidant à l'étranger?

Fin de l'infobox

Retrouvez quotidiennement sur notre application 📱SWI plus📱 un résumé de l'actu et échangez entre vous et avec nous sur notre forum.
👉 Android http://s.swissin.fo/qprTMSlLien externe
👉 iPhone http://s.swissin.fo/sGEAtEsLien externe 

Fin de l'infobox

Le DFAE a indiqué que les touristes suisses étaient prioritaires pour les rapatriements, suivis des Suisses résidant à l'étranger. Boris Zürcher, chef de la Direction du travail du SECO, a précisé: «Si les Suisses de l'étranger reviennent en Suisse, je suppose qu'ils pourraient bénéficier de toutes les mesures économiques en vigueur en Suisse».

Les citoyens suisses peuvent s’adresser à toutes les représentations helvétiques à l’étranger. La situation des interdictions ou restrictions de voyage et autres fermetures de frontières évolue de jour en jour. 

Crise sanitaire L’aide sociale aux Suisses de l’étranger seulement pour les cas extrêmes

Les services de conseil pour les Suisses de l’étranger fournis par la coopérative Soliswiss sont actuellement très sollicités. Etat des lieux avec ...

Neuer Inhalt

SWI swissinfo.ch newsletter

Souhaitez-vous recevoir notre résumé quotidien de l'actualité sous forme de newsletter? Inscrivez-vous dès maintenant! Chaque jour, nos journalistes compilent soigneusement pour vous les nouvelles les plus importantes en provenance de Suisse.


Pour davantage d'informations:

L'Office fédéral de la santé publiqueLien externe (OFSP)

L'Organisation mondiale de la santéLien externe (OMS)

Carte mondialeLien externe de l'évolution de la pandémie élaborée par l'école d'ingénieurs américaine Johns Hopkins

Les conseils aux voyageurs du DFAELien externe

SafeTravelLien externe, conseil médicaux aux voyageurs

Fin de l'infobox

Suivez SWI swissinfo.ch iciLien externe, sur FacebookLien externe et sur TwitterLien externe pour obtenir les dernières informations sur la situation en Suisse.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.