Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Swisscom a souffert de la vente de Debitel

Un semestre de stabilité pour le leader suisse des télécoms.

(Keystone)

Le bénéfice net de l'opérateur en télécommunications a reculé de plus de 20% au 1er semestre 2004 par rapport à la même période de l’an dernier.

La perte liée à la vente de sa filiale allemande de téléphonie mobile a pesé sur les résultats de Swisscom.

Fondamentalement, Swisscom est relativement optimiste, compte tenu de son marché «fortement concurrentiel». Sur l'année, l’opérateur réitère son objectif de ventes - 10 milliards de francs (sans Debitel, sa filiale allemande cédée en juin).

Il prévoit aussi un EBITDA (résultat d’exploitation avant dépréciations et amortissements) de 4,3 milliards de francs. Investissements globaux, prévus sur l’année toujours: 1,3 milliards de francs.

Le seul vecteur de croissance envisageable est la téléphonie mobile. Au-travers par exemple d’une expansion à l’étranger (rachat de Telekom Austria?). Patron du Swisscom, Jens Alder répète toutefois n’avoir «rien de neuf» à ce sujet.

Le géant bleu entend pour l'instant continuer à accroître sa rentabilité en contrôlant les coûts. Quelque 600 suppressions d'emplois ont été annoncées pour cette année. Et rien n'a encore été décidé pour 2005.

Un semestre en demi-teinte

Cela étant, Swisscom sort d’un premier semestre en demi-teinte marqué par la stabilité. Sa retraite d’Outre-Rhin a laissé des traces dans ses comptes (où Debitel est traité à part, comme activité abandonnée).

D'où perte comptable de 246 millions de francs, qui inclut l’écart de conversion monétaire depuis l’achat de Debitel (en 1999).

Conséquence directe de ladite perte: une chute de 20,5% du bénéfice net, à 757 millions de francs.

En clair, «la baisse du résultat net s'explique donc par des facteurs techniques», résume Jens Alder.

Swisscom précise vendredi que sans la vente de Debitel - acquis en 1999 pour 4,3 milliards de francs – la diminution du bénéfice net au premier semestre aurait été limitée. Elle atteindrait 31 millions seulement.

Ventes globalement en progression

Côté chiffre d’affaires, Swisscom est gagnant, avec une légère progression de 0,4%, à 4,999 milliards de francs.

Par segments, les ventes de Swisscom ont crû de 0,3% à 2,88 milliards de francs dans la téléphonie fixe (Fixnet).

Le succès de l’ADSL (accès Internet à haut débit) y est pour beaucoup (doublement des raccordements par rapport à 2003).

Par contre, le trafic en téléphonie fixe a régressé en volume comme en recettes.

Plus de clients dans la téléphonie mobile

Dans la téléphonie mobile, la progression des ventes atteint 5,6% à 2,15 milliards. La clientèle dans ce secteur a gonflé de 223'000 unités pour atteindre 3,898 clients.

Les ventes en matière de produits spécialement destinés aux entreprises (Enterprise Solutions) ont par contre reculé de 8,6%, à 564 millions.

Au final, le résultat d'exploitation (EBIT) du groupe a diminué de 4,2%, à 1,471 milliard de francs. Avant dépréciations et amortissements, le résultat opérationnel (EBITDA) a baissé de 5,6% à 2,251 milliards de francs.

A noter que si Fixnet et Enterprise Solutions ont vu leur EBITA croître (respectivement de 43 millions et 38 millions), la téléphonie mobile, notamment, enregistre un mouvement inverse (- 79 millions).

swissinfo et les agences

Faits

Bénéfice net sur six mois: 757 millions de francs.
Nombre de clients téléphonie mobile Swisscom: 3,9 millions.
Nombre d’employés à temps plein: 15'721.

Fin de l'infobox

En bref

- Swisscom enregistre une chute de 20,5% de son bénéfice net, à 757 millions de francs.

- La perte comptable atteint 246 millions de francs en raison surtout l’écart de conversion monétaire depuis l’achat de Debitel (en 1999).

- Swisscom réitère sa prévision d’EBITDA (résultat d’exploitation avant dépréciations et amortissements) de 4,3 milliards de francs. Sur l’année.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.