Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Zurich se met à l'anglais précoce

Les petits Zurichois découvriront l'anglais dès la 2e année d'école.

(swissinfo C Helmle)

Après Appenzell Rhodes-Intérieures, Zurich fait le pas. Dès la rentrée d’août, les élèves apprendront l’anglais à partir de la deuxième année scolaire.

Par contre, les Zurichois renoncent à la méthode par immersion. Et l’apprentissage de l’allemand sera renforcé.

Le Conseil de la formation du canton de Zurich a décidé d’avancer l’introduction de l’anglais précoce à l’école primaire, prévue pour la rentrée 2005. Désormais, les communes qui remplissent les critères requis pourront commencer dès août prochain.

«Cela montre la nervosité qui entoure le projet», dénonce Rolf Saurenmann, porte-parole du comité d’initiative «non à deux langues étrangères à l’école primaire.» Cet enseignant retraité se félicite néanmoins des modifications adoptées par le Conseil de la formation.

Le Conseil a en effet renoncé à la méthode «par immersion», qui avait subi déjà plusieurs adaptations. A l’origine, les petits Zurichois auraient dû apprendre l’anglais durant les leçons de sciences naturelles.

Protestation des enseignants

«Nous avons protesté devant l’extrême qualification requise pour être capable de donner ce genre de leçons», rappelle Lilo Lätzsch, de l’Association faîtière des enseignants.

L’abandon de cette méthode et le retour à un enseignement classique est l’un des points de compromis négociés autour d’une table ronde par la socialiste Regine Aeppli, qui avait repris le Département de l’instruction publique en mai 2003.

L’Office cantonal pour l’école obligatoire («Volksschulamt») relativise l’abandon de la méthode «Content and language integrated learning» (CLIL):

«L’anglais ne sera certes plus enseigné dans le cadre d’autres branches, mais nous maintenons l’apprentissage par thèmes, comme la nourriture ou les animaux», explique la pédagogue Regine Fretz.

Le matériel didactique n’a d’ailleurs pas changé: il s’agit de cahiers couvrant chacun un thème.

L’entrée en vigueur du programme dès 2004 est également un point négocié. «Nous demandions une introduction échelonnée, selon les différents stades de préparation d’une commune à l’autre», explique Lilo Lätzsch.

L’introduction se fera finalement par étapes jusqu’en 2007/2008 au plus tard.

Allemand renforcé

Les petites communes, dont certaines offrent déjà des cours d’anglais payants, pourront ainsi se lancer dès la rentrée prochaine. D’autres ont déjà envoyé leurs enseignants en formation complémentaire et sont aussi prêtes.

L’introduction de l’anglais précoce est accompagnée d’autres modifications dans le programme scolaire. L’allemand sera renforcé, de même que les travaux manuels et le dessin.

En revanche, les mathématiques qui occupent une «modeste» place en première année, selon Regine Fretz, perdent une leçon.

Le français doit rester en cinquième!

La Direction de l’instruction publique précise aussi qu’il n’est pas question pour elle de repousser l’apprentissage du français en septième année, comme le demande l’initiative lancée mi-janvier.

Ce modèle fait pourtant des émules dans d’autres cantons alémaniques. Appenzell Rhodes-Intérieures a déjà repoussé le français. Lucerne et Thurgovie l’envisagent.

swissinfo, Ariane Gigon Bormann, Zurich

En bref

- En 1998, l’ancien conseiller d’Etat zurichois Ernst Buschor lançait le «Schulprojekt 21» qui donne la préférence à l’anglais comme première langue étrangère enseignée dès le primaire, avant le français.

- Des projets pilotes ont eu lieu, mais le programme n’a pas encore commencé officiellement.

- Seul le demi-canton d’Appenzell Rhodes-Intérieures a déjà mis en pratique la décision d’avancer l’enseignement de l’anglais de la 7e à la 3e année primaire. Et il a repoussé le français.

- A Zurich, comme ailleurs en Suisse alémanique, les enseignants protestent: selon eux, deux langues étrangères à l’école primaire (anglais et français) sont trop contraignantes pour les enfants.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×